Couverture du journal du 24/02/2024 Le magazine de la semaine

Drone Plus Services dépoussière le nettoyage

Gilles Bourdillas, fondateur de Drone Plus Services à Dax, s’est lancé dans le nettoyage des toitures et des façades à l'aide d’un drone pulvérisateur, offrant une alternative innovante et efficiente aux méthodes traditionnelles.

Drone Plus Services

Nettoyage de l'église Saint-Etienne d'Orthe © Drone Plus Services

Quand Gilles Bourdillas, ancien brasseur et passionné de technologie, décide de créer son entreprise de nettoyage en juin 2023, il a conscience du potentiel que peut lui offrir le drone en complément des procédés classiques. Il est alors le premier à oser l’expérience dans les Landes. Après avoir obtenu son brevet de pilote professionnel à la Drone Up Academy de Bardos (Pyrénées-Atlantiques), et conçu son propre simulateur en réalité virtuelle pour parfaire son entraînement, il se lance, accompagné par le technopôle Pulseo et BGE Tec Ge Coop.

Plus rapide et moins coûteux

Une des principales forces de Drone Plus Services réside dans sa capacité à intervenir rapidement et efficacement, évitant échafaudages, nacelles ou gros engins trop coûteux. Le Titanx4, équipé de buses orientables, permet de pulvériser à 360 degrés sur les toits, façades ou bardages, tout en calculant sa trajectoire au millimètre près. Ce drone professionnel peut voler jusqu’à 50 mètres en restant toujours accroché au sol relié par un tuyau. « Avec la haute pression, je peux nettoyer ou pulvériser quel que soit l’endroit. Mon drone est équipé de lidar, une sorte de radar pour reculer tout seul ou suivre la courbe de la toiture sans avoir besoin d’être orienté. Je lui ai aussi rajouté un double RTK, un GPS indépendant très performant. » Sa méthode de nettoyage s’avère optimale, comme en témoignent ses premières interventions réussies sur des monuments qui ont retrouvé leur éclat. « J’ai commencé par l’église de Saint-Étienne-d’Orth,e puis celle d’Angoumé et la collégiale Saint-Barthélemy de Pimbo. Aujourd’hui, je prépare le nettoyage de l’église de Rion-des-Landes qui culmine à 40 mètres. »

Bricoleur, véritable Géo Trouvetout, le pilote-entrepreneur déplore la lourdeur administrative des protocoles pour voler dans une région à 80 % située sur une zone militaire, mais explore déjà de nouvelles capacités d’évolution du drone notamment dans le domaine de l’effarouchage pour éloigner les étourneaux.