Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Sauvetage côtier : Maël Tissier, la palme de la détermination

Des plages d’Hossegor à la Gold Coast australienne, Maël Tissier trace sa voie en toute discrétion, dans le sillage des plus grands, en quête d’un titre de champion du monde.

Mael Tissier

© Brice Philaire

Troisième mondial en 2022 en planche de sauvetage, quatre fois champion d’Europe en 2021 et 12 fois champion de France, Maël Tissier est le troisième Français le plus titré encore en lice dans les compétitions et se distingue par son profil multifacette excellant dans toutes les épreuves, de la planche au sprint sur sable, en passant par le kayak en mer. Pourtant, son appétit de victoire ne connaît pas de limites. À 27 ans, cet hyperactif à la ténacité chevillée aux palmes s’entraîne depuis fin octobre en Australie, dans le prestigieux BMD Northcliffe Surf Club, en vue d’intégrer l’équipe de France et de décrocher un titre mondial, manquant à son palmarès. « Je me suis dit : OK, je fais toutes les compétitions avant les sélections de mi-mai pour revenir à mon plus haut niveau, entrer dans l’équipe de France et faire les championnats du monde en août en Australie. J’aimerais faire un podium en planche », confie Maël Tissier.

Mael Tissier

© Brice Philaire

Repousser ses limites

Diplômé de l’école d’ingénieur Sigma de Clermont-Ferrand, l’athlète a choisi de poursuivre son rêve en mettant sa carrière chez Agglolux-CBL, à Soustons, entre parenthèses pour six mois d’entraînement intensif. Un rythme effréné qui commence à 3 h 45 du matin par 20 minutes d’étirements, puis de la nage en piscine, suivie de préparations physiques ou de compétitions. Malgré ses performances, le jeune homme reste humble et conscient des contraintes de sa vie d’athlète : « Je ne fais jamais de pause dans mes entraînements. Alors difficile de partir en vacances ou de m’investir dans d’autres activités. » Mais cette exigence envers lui-même le pousse à aller plus loin. « Le sport a été la clé de ma réussite scolaire », poursuit-il.

Depuis ses débuts en 2004 au Hossegor sauvetage côtier, le sauveteur demeure fidèle à son club et consacre du temps à la formation des plus jeunes. Et quand il ne surveille pas les plages d’Hossegor l’été, il conseille et revend du matériel de sauvetage siglé Aquasport International.

Soutenu par le département des Landes et la région Nouvelle-Aquitaine, Maël Tissier incarne à la perfection les valeurs de sa discipline : humilité, altruisme et esprit d’équipe. L’image parfaite du sportif bien dans sa tête et dans ses baskets qui pourrait cette année écrire l’un des plus beaux chapitres de sa jeune histoire.