Couverture du journal du 24/02/2024 Le magazine de la semaine

L’Ordéco, créatrice d’ambiances

Laure Lesbats a lancé le 10 avril 2023 sa société L’ordéco. L’entrepreneuse tyrossaise conseille les propriétaires de logements et les entreprises pour améliorer l’agencement et personnaliser leurs intérieurs.

L'Ordéco

Laure Lesbats © L'Ordéco

« La déco est une passion depuis toujours. J’aime le contact humain, pouvoir accompagner les gens avec bienveillance, dans une ambiance joyeuse, pour concevoir leur cadre idéal. » Ainsi se définit Laure Lesbats, décoratrice d’intérieur qui a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale à 41 ans.

Depuis avril 2023, elle propose ses services aux particuliers comme aux professionnels pour décorer une maison, un appartement ou réaménager un espace. Avec trois formules : un conseil déco agrémenté d’une planche d’ambiance, une visite virtuelle en 3D pour prévisualiser le projet d’aménagement et de décoration ou un accompagnement personnalisé d’un bout à l’autre du projet jusqu’à la sélection shopping. La jeune entrepreneuse a appris les bases du métier en suivant une formation certifiante au Centre européen de formation, un établissement privé d’enseignement à distance, et obtenu sa certification en six mois. Elle précise cependant ne pas avoir encore le titre d’architecte d’intérieur. « Je ne peux donc pas assurer le suivi des chantiers, mais j’espère y arriver plus tard et acquérir ces nouvelles compétences. » Aujourd’hui, sa priorité est d’abord de se faire connaître, élargir sa clientèle et créer des partenariats avec des enseignes pour générer des shopping lists.

Faire confiance

Durant cette première période de lancement d’activité, la décoratrice d’intérieur a travaillé principalement pour des connaissances. « C’est difficile de trouver des clients quand on débute. Il faut que les personnes parviennent à vous faire confiance. C’est l’ascenseur émotionnel avec des hauts et des bas, mais il faut y croire ! », confie la jeune entrepreneuse. La décoratrice a déjà à son actif l’aménagement de pièces à vivre, de salles d’eau, de chambres, de combles et de rangements. « Je viens aussi de terminer une salle d’eau et un espace de nuit pour une maison en rénovation. La cliente avait besoin de pouvoir se projeter car elle n’y parvenait pas sur plan. J’ai donc fait une proposition en 3D. »

Si Laure Lesbats s’adapte aux demandes et besoins de chacun, elle ne cache pas sa prédilection pour les univers apaisants et un style simple, épuré et cosy. « J’aime les couleurs douces et neutres qui apportent du bien-être et de la légèreté et la chaleur du bois qui réconforte. Mais je m’adapte à tous les styles et surtout à tous les budgets », avec l’envie que « les gens se sentent mieux chez eux », explique la décoratrice. Des mots lourds de sens pour cette ancienne préparatrice en pharmacie qui après un burn-out en 2021 a décidé de prendre un nouveau départ pour s’épanouir dans sa vie professionnelle. « Je voulais continuer à aider les gens, mais différemment. »

L'Ordéco

© L’Ordéco

Premiers pas d’entrepreneuse

Pour y parvenir, Laure Lesbats a choisi d’être accompagnée par BGE Landes Tec Ge Coop pour développer son projet, établir son business plan et créer sa micro-entreprise. « Je les ai sollicités pour savoir quoi et comment faire concrètement. J’ai choisi la micro-entreprise pour débuter car c’est plus simple et les charges sont plus faibles. Je n’ai pas de local pour l’instant et seuls mon ordinateur et les logiciels 3D et de photoréalisme ont nécessité un investissement », précise-t-elle.

Et puis l’association lui lâche la main. Laure Lesbats fait alors ses premiers pas d’entrepreneuse. « On se sent vite livré à soi-même, on se remet beaucoup en question, alors je me suis rapprochée du réseau d’entrepreneuses Le Mouvement féminin pour échanger et partager mes expériences et ressentis. L’avantage c’est qu’il permet à plusieurs personnes de métiers identiques d’être représentées contrairement à d’autres où n’est autorisée qu’une personne par activité. Et aussi on ne paie pas d’adhésion, juste une participation à la soirée. »

Aujourd’hui la jeune femme, pleine d’enthousiasme et d’inspiration, espère étoffer sa clientèle. « Je souhaiterais également faire de l’événementiel en proposant mes services dans le cadre de mariages, baptêmes ou d’autres événements. Et pourquoi pas à l’avenir ouvrir un concept store. » Mais pour l’heure, elle prodigue ses conseils déco sur le sud des Landes et le Pays basque et nous confie son premier secret pour une déco réussie : « Désencombrez vos intérieurs, vous vous sentirez mieux ! »

« SE FORMER SANS CESSE »

Les clefs de la réussite

« Je les cherche encore ! Satisfaire son client c’est un bon début, je pense. »

La communication

« J’ai créé un site internet et des pages sur les réseaux sociaux pour me faire connaître. La communication est indispensable. »

Le +

« Se former sans cesse et je me tiens en permanence au courant des tendances. Je fais aussi beaucoup de recherche pour alimenter mes connaissances. »