Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Mont-de-Marsan – Lancement de la troisième opération d’amélioration de l’habitat

Matinée de l'habitat fin mars dernier à la mairie de Mont-de-Marsan pour signer la convention de la troisième Opération programmée d'amélioration de l'habitat et de renouvellement urbain (Opah-ru). Bilan et perspectives. 

Les acteurs de l'immobilier étaient conviés à cette matinée de l'habitat © H. R.

Au moment où Françoise Tahéri, préfète des Landes, souligne le dynamisme de la ville de Mont-de-Marsan et évoque le déroulement d’une opération militaire d’importance nationale, quatre rafales en escadrille zèbrent le ciel de la ville aux trois rivières. Représentante de l’État, maire de Mont-de- Marsan et président de Mont-de-Marsan Agglo, Charles Dayot, responsables de Soliha Landes et professionnels de l’immobilier sont réunis pour faire le bilan des précédentes opérations de réhabilitation des logements sur la préfecture et présenter la troisième action déployée sur cinq ans visant la rénovation des logements anciens, immeubles et maisons individuelles privés, situés dans un périmètre défini.

DES AIDES INCITATIVES

Au chapitre des bilans, depuis 2012 et la première Opah-ru, 147 logements ont été améliorés dans le cœur de ville : 108 logements locatifs et 39 pour des propriétaires occupants. Le montant total des travaux s’est élevé à 7,2 millions d’euros et les subventions versées par l’ensemble des partenaires financiers de 3,2 millions. Un troisième dispositif incitatif en faveur de l’habitat privé ancien est lancé à l’adresse des propriétaires occupants et des propriétaires bailleurs. La cible annoncée pour les cinq ans à venir est une réhabilitation de 20 logements de propriétaires occupants et de 50 de propriétaires bailleurs sur le centre-ville (voir carte). Objectifs : la lutte contre l’habitat indigne, la rénovation énergétique des logements, la remise sur le marché des logements locatifs à loyer modéré et la résorption de la vacance. Les aides aux propriétaires bailleurs (Agence nationale de l’habitat (Anah) : 35 %, Mont-de-Marsan Agglo : 20 %, plus 2 000 euros de prime de vacance et les primes Habiter mieux de 2 000 euros et d’intermédiation locative de l’Anah de 1 000 euros) sont dépendantes de plusieurs facteurs notamment de l’état de dégradation (lourde, moyenne, faible, transformation d’usage) du bâtiment.

Cinq îlots sont concernés par l'opération : Porte campet, Poincaré-Gambetta-Lesbazeilles, 4 septembre-Saint-Roch et l'îlot du cinéma © D. R.

Cinq îlots sont concernés par l’opération : Porte campet, Poincaré-Gambetta-Lesbazeilles, 4 septembre-Saint-Roch et l’îlot du cinéma © D. R.

PROPRIÉTAIRES BAILLEURS OU OCCUPANTS

Par exemple, la réhabilitation d’un logement très dégradé de 8 m², vacant depuis 10 ans, devisée à 88 000 euros peut générer un total de subvention de 49 000 euros. Soit un taux de financement de 51 % avec possibilité de versement d’acomptes tout au long des travaux, obligation de louer pendant cinq ans avec réduction d’impôts. Les aides aux propriétaires occupants sont tributaires des plafonds de ressources. Le logement doit être occupé à titre principal (au moins huit mois de l’année) et doit avoir au moins 15 ans. Le propriétaire devra l’occuper au moins trois ans. Les aides sont attribuées pour les logements indignes ou très dégradés selon les critères Ma prime logement décent. Pour les travaux d’autonomie, c’est le dispositif MaprimAdapt’ qui sera activé. Pour rendre son logement moins gourmand en énergie Maprimrénov’ est défini en fonction du gain de classe.

SE FAIRE ACCOMPAGNER

Possibilité d’un parcours accompagné s’il y a gain de deux classes énergétiques attesté par un audit énergétique. Attention, les travaux ne doivent pas commencer avant l’accord des financeurs.

Pour L’Opah-ru (renouvellement urbain), cinq îlots sont concernés : Porte Campet, Poincaré-Gambetta-Lesbazeilles, 4 septembre-Saint-Roch et l’îlot du cinéma.

Sera également mis en place un nouveau dispositif coercitif. Il se déroulera en trois phases : validation des immeubles à restaurer, édiction par la préfète de la déclaration d’utilité publique, travaux et enquête parcellaire si les travaux ne sont pas engagés. Un dialogue continu est prévu avec les propriétaires qui pourront bénéficier des aides Opah-ru.

PERMANENCES OUVERTES AU PUBLIC

Soliha (Solidaire pour l’habitat) est chargée de l’animation du dispositif. L’association spécialisée en amélioration de l’habitat tiendra des permanences au pôle technique, 8 rue Maréchal-Bosquet à Mont-de-Marsan, le 2e mercredi du mois de 9 h à 12 h (France Rénov’), le 3e mercredi du mois de 9 h 30 à 12 h et le 4e jeudi du mois de 13 h 30 à 16 h sur rendez-vous au 05 58 90 90 57.