Couverture du journal du 24/07/2021 Consulter le journal

Influenza aviaire : l’heure des indemnisations

L’amélioration de la situation sanitaire sur le front de l’influenza aviaire semble se confirmer. Aucun nouveau signalement n’a été enregistré dans les Landes depuis le 6 février, après l’abattage de 2,4 millions oiseaux dans près de 470 élevages depuis l’apparition des premiers cas le 6 décembre dernier.

Influenza

© Shutterstock / SIM ONE

Si rien n’est encore acquis, l’amélioration de la situation sanitaire sur le front de l’influenza aviaire semble se confirmer. Aucun nouveau signalement n’a été enregistré dans les Landes depuis le 6 février, après l’abattage de 2,4 millions oiseaux dans près de 470 élevages depuis l’apparition des premiers cas le 6 décembre dernier. L’heure est aux indemnisations des éleveurs pour les animaux abattus. « À ce jour, plus de 4,5 millions d’euros ont déjà été versés ou sont en cours de versement à plus de 140 éleveurs », rappelait la préfecture des Landes, dans un communiqué, le 22 février. Il reste à évaluer les pertes économiques de l’ensemble des acteurs de la filière.

« Les dispositions pour ces indemnisations sont en cours de définition au niveau national dans le cadre de quatre groupes de travail portant sur les élevages, les couvoirs et établissements de sélection des oiseaux, les entreprises de services et de l’aval et la filière gibiers à plumes », précise la préfecture qui réunit au niveau départemental les représentants de la profession, les services de l’État et opérateurs concernés ainsi que les représentants du Département et de la Région.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation vient de mettre en place un comité de pilotage national et des groupes de travail avec les opérateurs professionnels pour proposer une feuille de route pour l’après-crise. Des échanges sont également annoncés au niveau départemental.