Couverture du journal du 24/02/2024 Le magazine de la semaine

Agriculture – Cours de pilotage à l’Agricampus 40

Surveillance de parcelles, inspection des pivots d’irrigation, estimation des rendements… les drones ont de multiples usages en agriculture. Depuis 2019, le lycée agricole de Dax-Oeyreluy forme ses élèves à leur pilotage.

Agricampus

© Agricampus 40

Prendre de la hauteur pour mieux cultiver le sol. Tel est l’intérêt des drones en agriculture. Vu du ciel, il est plus facile de suivre le développement des cultures, d’identifier les mauvaises herbes ou les maladies, de s’assurer, grâce à l’imagerie thermique, de l’absence de jeunes animaux dans les parcelles avant de lancer les moissons ou encore de vérifier le bon fonctionnement des pivots d’irrigation lorsque les maïs sont trop hauts pour s’en approcher… Mais encore faut-il savoir se servir de ces engins volants.

C’est justement ce qu’enseigne l’Agricampus 40 à ses élèves, sur le site du lycée agricole de Dax-Oeyreluy. “Depuis 2019, un module est proposé aux étudiants de BTSA agronomie et cultures durables, BTSA analyse, conduite et stratégie des entreprises agricoles et BTSA gestion et maîtrise de l’eau”, indique Nathalie Etcheverry, professeur de technologie, informatique et multimédia qui assure la formation. Une vingtaine d’étudiants passent chaque année la catégorie Open, l’ancien brevet de télépilote de loisirs, qui permet de voler à vue. Et quelques-uns (deux à six suivant les années) candidatent pour le certificat d’aptitude en catégorie spécifique.

“Elle s’adresse à des usages professionnels plus techniques. Cela peut concerner le pilotage de drones de plus de 25 kg utilisés pour la pulvérisation notamment, ou le vol en agglomération. Elle est également obligatoire pour le vol en zones réglementées… Ce qui ne manque pas dans les Landes avec toutes les zones militaires autour de l’EAALAT (École de l’aviation légère de l’armée de terre) et des bases de Biscarrosse et de Mont-de-Marsan.”

Nouvelle réglementation

Depuis la rentrée de septembre, le lycée a néanmoins dû arrêter la formation pour la catégorie spécifique. “Une nouvelle réglementation européenne est entrée en vigueur au 1er janvier 2024, mais les arrêtés ne sont pas encore parus en France. Toutes les formations sont en stand-by.” Selon les informations recueillies par Nathalie Etcheverry, les nouveaux examens devraient être disponibles dans le courant de l’été.

En attendant, le lycée continue de préparer ses élèves à la catégorie Open. La formation se déroule sur trois journées entre réglementation, simulation sur ordinateur, prise en main de mini-drones dans le gymnase du lycée et intervention d’entreprises professionnelles. Dès que la nouvelle formation au CATT (Certificat d’aptitude théorique de télépilote) sera ouverte, les entraînements à la manipulation de gros drones reprendront sur le site de Sabres où l’Agricampus 40 dispose de parcelles qui se prêtent à cet exercice.