Couverture du journal du 16/10/2021 Consulter le journal

[ Quoi de neuf ? ] Culture : Saint-Vincent-de-Tyrosse en scène

Saint-Vincent-de-Tyrosse lance sa saison culturelle avec 20 rendez-vous pour croiser les disciplines artistiques, entre musique, théâtre, danse, humour, jeune public…

Saint-Vincent-de-Tyrosse saison culturelle

© D.R.

« Après un an et demi de quasi-silence, nous avons plus faim que jamais de spectacle vivant », lancent Stéphane Greco et Jenny Biron, aux manettes de la nouvelle programmation culturelle tyrossaise, dans le cadre d’une convention passée entre la Ville et l’association Landes musiques amplifiées. Jusqu’au 20 mai 2022, 20 propositions se glisseront entre deux séances au cinéma et investiront le centre de formations musicales Pôle Sud pour croiser les publics et rappeler qu’il suffit de pousser la porte pour entrer dans un univers d’émotions. Le message notamment du « Tour du théâtre en 80 minutes » (18 novembre), où Thomas Visonneau balaie l’histoire du théâtre de l’Antiquité à nos jours sur un ton aussi inventif, ludique que pédagogique. Émotions encore avec « Jimmy et ses sœurs » (11 décembre) qui entrelace récit et dialogues autour d’un monde où soudain les filles n’ont plus le droit de sortir sans être accompagnées et où trois sœurs rêvent de liberté… Ou avec « Le petit coiffeur » (11 février), quand Jean-Philippe Daguerre dessine l’histoire poignante et drôle à la fois de la famille d’un coiffeur, à la Libération, lorsque les femmes étaient tondues pour avoir trop aimé.

Et pour mieux désamorcer la cruauté de la réalité, Arnaud Tsamère avec « Deux mariages et un enterrement » (16 avril) évoque avec son humour décalé les aléas de la vie d’un quadra… « Thomas VDB s’acclimate » (21 avril) en dressant l’inventaire de ses angoisses face à notre monde post-pandémie, sur le ton aussi absurde qu’irrésistible qu’on lui connaît dans ses chroniques sur France Inter.

AU CARREFOUR DES DISCIPLINES ARTISTIQUES

Et lorsque la nouvelle scène française se plaît à mêler les genres, le public savoure les improvisations d’Igor Potoczny accompagné par Sammy Pelgris musicien-comédien, multi-instrumentiste autour de « Nos vies », à partir des bribes de souvenirs livrées par les spectateurs (7 octobre). Pour la lecture musicale « Résistances poétiques » (8 avril), Cyril Dion, figure du mouvement écologiste, coréalisateur du film « Demain », livre poèmes et textes en prose, portés par la musique de Sébastien Hoog… Et à quelques mois de la Coupe du monde de football, « Vikash 06 » (13 mai) proposera une mise en musique de « Substitute », documentaire tourné par Vikash Dhorasoo au cours de la Coupe du monde 2006, pendant laquelle le milieu offensif n’avait joué que 16 minutes… Enfin, la danse comme on la perçoit rarement déambulera hors les murs le 7 mai avec « Happy Manif », menée par David Rolland, pour une balade chorégraphique comme une invitation à redécouvrir la ville, « lieu de tous les possibles »…

Réservations sur lma.festik.net

 

EN CONCERT

27 novembre : Clou et Noé Preszow
14 janvier : Télégram et Fabien Bœuf
4 février : Kolinga
29 mars : Laake