Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

Pyrénées : la saison des nouveautés

Dans les Pyrénées, pour les huit stations de ski du réseau N’Py (Cauterets, Gourette, Grand Tourmalet, La Pierre Saint-Martin, Luz-Ardiden, Peyragudes, Piau-Engaly, Pic du Midi), la saison d’hiver 2023 est celle des grands changements. Entre projets qui se concrétisent et virages qui s’amorcent, les domaines skiables n’en finissent pas d’innover.

Pyrénées

© Paul Quintana

Même si avec le redoux de cette fin d ‘année, la neige n’est pas encore au rendez-vous, les Pyrénées offrent des dizaines de visages, de la déconnexion totale aux stations
ultra-connectées. Ici, les domaines se réinventent tous les ans, en proposant bien plus que du ski. S’agrandir tout en préservant ces espaces naturels somptueux demeure un défi et cette année, c’est Peyragudes qui crée l’événement avec l’ouverture d’une nouvelle zone skiable au Cap des Hittes.

PEYRAGUDES S’AGRANDIT DE 20 %

À 2 400 m d’altitude, accessible en remontées mécaniques, c’est sur la zone naturellement très enneigée de Serre Doumenge que le domaine s’étoffe de 20 % sur sa partie haute. « C’était un projet que nous portions depuis trois ans », précise Laurent Garcia, directeur de la station. « Il permet d’étendre Peyragudes sur 5 km de pistes supplémentaires. Il faut emprunter le télésiège de Serre Doumenge, puis le tout nouveau téléski des 1000, à enrouleurs ». Un nom inspiré du dénivelé relevé au point culminant et donc réservé aux skieurs aguerris. Il dessert une piste noire qui rejoint celle de Pene Nere ou la rouge des Marmottes. Les free-riders devraient apprendre à le connaître très vite puisque deux itinéraires non damés sont également accessibles.

Un ascenseur permet de passer des eaux chaudes de Balnéa aux pistes de ski

UNE TYROLIENNE DE 335 MÈTRES

La station réputée pour ses équipements de haute technologie va encore plus loin, proposant désormais une tyrolienne en cascade de 335 m au cœur de l’espace ludique de Peyresourde, à l’arrivée du célèbre Skyvall. Cet ascenseur, qui permet de rejoindre en moins de 10 minutes la vallée du Louron, est idéal pour passer des sommets au village… Et plonger dans le nouvel espace des Bains Olympiens proposé par le centre thermoludique Balnéa dont l’ouverture est prévue en février. Un nouveau chalet d’accueil marque également la saison de Peyragudes qui lance les forfaits de ski à tarifs flexibles. Avec Early Ski, plus on réserve tôt, plus la réduction est importante, un plan malin pour profiter du domaine à partir de 25 euros.

GRAVIR LA CASCADE DE GLACE AU PIC DU MIDI

Avec ses 2 877 m d’altitude, le pic du Midi est certainement le plus beau belvédère qui soit ; si les coupoles de l’observatoire fascinent, le site n’en est pas moins un des espaces freeride les plus réputés du monde. Mais au sommet de la face nord, c’est la stupéfiante cascade de glace qui assure le spectacle. Mur de glace de 60 m de haut et 100 m de large, il domine une mer de nuages et trône au cœur d’un panorama inouï. Expérimentée l’an dernier, son ascension a séduit les amateurs de sensations fortes qui sont venus de toute la France pour planter leur piolet dans cette façade hors normes. Cet hiver, elle sera agrandie et permettra ainsi à quatre grimpeurs s’initier et d’y évoluer en même temps.

PIAU-ENGALY, LA FUTURE STATION 4 SAISONS

Avec son architecture intégrée dans la nature, la plus haute station des Pyrénées se niche dans un cadre préservé et présente surtout un enneigement exceptionnel : Piau-Engaly est sûrement celle qui utilise le moins de canons à neige. Aux portes du parc national, elle poursuit cette année sa mue avec l’ambition de devenir station quatre saisons. Avec ses chemins piétonniers et centres commerciaux rénovés, elle entame une valorisation de l’offre de services qui va de pair avec la montée en gamme de la capacité d’accueil. Après la résidence de tourisme 4 étoiles, ouverte en 2019, c’est un nouveau programme immobilier de type appart hôtel qui va rythmer les prochains mois. Si un jardin de découvertes et une piste de snowtubing de 140 m marquent les nouveautés, trois espaces freeride ont vu le jour et la toute récente zone forêt complète l’offre des activités hors ski. Les amoureux des balades à l’aube devraient être comblés avec la descente en fat scoot au petit matin, depuis le plus haut point de la station. Unique dans les Pyrénées, cet engin quatre saisons promet de belles sensations dans un cadre sublime.

UNE NOUVELLE ENTRÉE AU GRAND TOURMALET

Avec ses 100 km de descentes et ses 300 hectares de pentes enneigées, le plus vaste domaine des Pyrénées françaises demeure le Grand Tourmalet. Deux stations en une le composent, Barèges et La Mongie, et c’est cette dernière qui change complètement d’allure avec une entrée repensée. Exit les bâtiments vieillissants, une vaste esplanade est désormais accessible tant aux piétons qu’aux skieurs et depuis la Chapelle jusqu’au télésiège Sapins. Un nouveau jardin des neiges, mais aussi un nouveau tapis remodelé adapté à l’apprentissage trônent désormais et seules demeurent les cabanes de bergers. Si 4 millions d’euros ont été mobilisés, ces premiers investissements augurent la volonté de se positionner vers une offre de loisirs proposée toute l’année puisque l’esplanade deviendra une zone ludique en été.

C’est également à La Mongie que La Voie Lactée va ouvrir ses portes. Premier hôtel 4 étoiles, il complète l’offre d’hébergement avec charme dans un style moderne et intimiste. Installée au col du Tourmalet, la Maison Tourmalet Pic du Midi devient une réalité avec le fabuleux centre d’animations et un spectacle scénographique sous le dôme. Pensée pour s’immerger dans la nuit et comprendre son impact sur la biodiversité, la Maison de la Nuit est une ode au merveilleux et un voyage qui mène aux étoiles.

CAUTERETS, TERRE D’ALPINISME

Première station de la chaîne à obtenir le label « Terre d’alpinisme », Cauterets confirme la diversité de son offre avec deux domaines qui permettent toutes les activités nordiques. Elle a décidé de mettre en place cette année le ski à petit prix pour les débutants avec un forfait à 10 euros. Des débutants également chouchoutés à Luz-Ardiden qui inaugure une nouvelle piste bleue, mais aussi un boarder cross.

Pyrénées

© Paul Quintana

Au total, 17,9 millions d’euros ont été investis cette année dans les huit domaines du réseau N’Py qui marient offres de loisirs, sensations inédites et respect de la nature avec brio… En pensant aussi à l’été.

« Les investissements sont pensés pour le ski, mais pas que, on parle de réversibilité des investissements, qu’ils soient à la fois utilisables dans les périodes de neige, mais également adaptables pour de nouvelles activités », explique Christine Massoure, directrice générale de la Compagnie des Pyrénées, en charge de l’accompagnement et de l’exploitation des huit domaines skiables pyrénéens sous la marque N’Py dans les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques et la Haute-Garonne. « La diversification fait partie de notre quotidien de réflexion, c’est tout un écosystème de la montagne qui a été bâti sur le ski et doit maintenant se reconstituer, la montagne n’est belle que si elle est habitée. »

LUZ-ARDIDEN : TÉLÉTRAVAIL ET YOGA AU SOMMET

Installer son bureau au cœur de la nature sauvage et authentique de Luz-Ardiden est désormais possible avec le tout nouveau camp de base où les télétravailleurs pourront œuvrer sereinement dans un cadre cosy et tout équipé. La station propose cette année des sorties raquettes nocturnes, mais aussi un étonnant atelier de yoga aérien sous forme de séances de 45 mn avec vue imprenable sur la vallée de Luz-Saint-Sauveur. Sur la mezzanine d’Aulian, une armature avec hamac est installée et permet d’effectuer tous les exercices de détente, en haute altitude. Une zenitude qui se mérite et nécessite 1 h 30 de randonnée à travers un parcours balisé dans un panorama somptueux.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques