Couverture du journal du 01/10/2022 Consulter le journal

Bythewave Technologies CES de Las Vegas : pari gagnant

Déjà présente sur le Consumer Electronics Show de Las Vegas en 2019, Bythewave Technologies a renouvelé l’expérience du 5 au 7 janvier derniers, pour dévoiler les avancées de ses dispositifs connectés d’aide à l’apprentissage et au perfectionnement du surf. Bilan avec Kévin Lestrade, cofondateur de la start-up implantée à Soorts-Hossegor et Moliets.

Kévin Lestrade et Gary Shapiro, PDG de la CTA, ces

Kévin Lestrade et Gary Shapiro, PDG de la CTA © Bythewave Technologies

Les Annonces Landaises : Pour pénétrer le marché américain, vous aviez le choix cette année entre deux salons internationaux : le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas et le Surf Expo en Floride programmés aux mêmes dates. Pourquoi le CES ?

Kévin LESTRADE : Nous nous sommes longuement interrogés en interne sur ces deux opportunités. Le CES est un salon orienté sur la tech, le deuxième salon est axé uniquement sur le surf. Je ne vais pas me faire des copains dans l’univers du surf, mais je dirais que cette année, nous avons fait le choix du collectif et de l’ancrage territorial plutôt que celui de la beach party. Même si nous avons gardé le fun lié au surf en créant la première Las Vegas Surf School.

En effet, Bythewave est une entreprise tech avant tout. On ne vend pas du lifestyle surf, on vend de la tech. De la tech au service des surfeurs puisque la planche de surf équipée de capteurs que nous avons mise au point permet de récupérer les mesures sur les interactions entre le surfeur et sa planche, mais aussi entre la planche et la vague, dans le but de lui apporter une aide à la performance et à la recherche d’amélioration de sa pratique.

Le CES s’est imposé comme un choix rationnel et pragmatique basé sur l’image de marque de la société et notre capacité à être visible sur un salon. En termes de visibilité, nous disposions en plus de la dynamique insufflée au CES par toute la délégation French Tech, le Choose France mis en avant et le soutien inconditionnel de la Région Nouvelle-Aquitaine, de French Tech Bordeaux, de la CCI International Nouvelle-Aquitaine et de Business France. Et si l’édition 2022 a enregistré une plus faible fréquentation que les précédentes, elle reste, aux yeux de tous les participants, beaucoup plus qualitative.

CES LAS VEGAS

© Bythewave Technologies

LAL : Quels étaient vos principaux objectifs ?

K.L. : Le premier était de pénétrer le milieu des piscines à vagues américaines et plus particulièrement celle développée au Surf Ranch par Kelly Slater à Leemore, en Californie. La mission est remplie et nous avons des projets sympas sur le plan du développement économique qui verront le jour en 2022. Le second objectif était de présenter nos avancées technologiques aux spécialistes de la sport tech et plus particulièrement la miniaturisation, la recharge et le degré de performance des planches connectées afin de déployer cette technologie dans d’autres sports. Nous disposons aujourd’hui dans les Landes d’un outil de fabrication qui nous permet de sortir environ 300 planches à l’année. Le but de notre présence au CES était également de trouver des partenaires aux États-Unis pour mettre en place un process de fabrication sous licence sur le sol américain pour les athlètes américains.

LAL : Comment vous êtes-vous organisés pour optimiser votre présence sur place pour cette deuxième participation ?

K.L. : Nous avions pris le pari de fixer nos rendez-vous auprès des professionnels que nous avions déjà qualifiés lors de notre présence en 2019 afin de leur montrer nos avancées en avant-première. Une super stratégie que je conseille à tous ceux qui reviennent au CES pour une deuxième édition. Relancer les premiers prospects montre à la fois que nous sommes toujours là après trois ans d’existence (ce qui peut être rare sur l’Eureka Park) et qu’en plus nous avons amélioré la technologie proposée et nos capacités de production. Cela a été un pari gagnant en termes de business.

Autre pari gagnant cette année, le choix de minimiser la présence sur le stand physique de Bythewave et de réaliser tous les rendez-vous « hors stand » donc beaucoup plus qualitatifs et avec le temps d’échanger sur les opportunités de collaboration. Certains rendez-vous se sont déroulés carrément en amont du salon sur la côte ouest, parfois même directement dans les bureaux des prospects. Cela leur permettait de découvrir les produits avant de se rendre au CES. Nous savions alors que s’ils confirmaient sur le salon, le deal était en bonne voie. D’autres rendez-vous ont également eu lieu soit en visio, soit dans une meeting-room mise à disposition par les équipes du CES.

Vidéo réalisée exclusivité pour Les Annonces Landaises par Kevin Lestrade lors de son arrivée à Las Vegas :

Retrouvez également un résumé de son aventure au CES de Las Vegas :  https://www.youtube.com/watch?v=7a-HGo7Rz-Y