Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

Vans dans le vent

La vanlife, en sillonnant en liberté les routes au volant d’un van ou d’un fourgon aménagé, a le vent en poupe. Aux côtés du Girondin Yescapa, dans les Landes, Campervan à Saubrigues ou VanTripper à Moliets, se positionnent sur ce secteur en pleine expansion.

Vans

© Shutterstock

Et si vous partiez sur les routes à bord d’un van ou d’un fourgon aménagé pour vivre la vanlife ? Ce mode d’échappées belles qui a émergé aux États-Unis dans les années 1960-1970, avec le fameux combi Volkswagen des hippies comme emblème, connaît un véritable boom. Notamment depuis la crise sanitaire de la Covid-19 et son corollaire, le confinement. Cette pandémie, synonyme pour de nombreuses personnes d’enfermement dans de petits logements, a suscité une envie farouche de liberté et de grands espaces. Et quoi de mieux que de partir au volant d’un véhicule de loisirs aménagé pour se sentir proche de la nature et s’affranchir de (presque) toutes les contraintes ?

LE RÊVE AMÉRICAIN

C’est en tout cas le rêve qu’un nombre grandissant de Français a choisi de réaliser en s’offrant un véhicule de ce type. Un engouement – allant parfois jusqu’à la passion – que l’on peut également constater sur les réseaux sociaux. Avec plus de 13 millions de #vanlife, Instagram est une des principales vitrines de ce mode de voyage, voire de vie pour certain(e)s. On y trouve pêle-mêle des photos de véhicules sur fond de couchers de soleil flamboyants, des avant-après d’aménagements faits maison ou encore des aventuriers de la route, tasse de café fumant à la main, au petit matin, dans un lieu paradisiaque. Le point commun ? L’image d’une vanlife idyllique qui contribue activement à la rendre séduisante aux yeux des néophytes.

Vans

© Shutterstock

LA LOCATION AVANT L’ACHAT

Ces néophytes, désireux eux aussi de goûter aux joies du voyage en van, sont de plus en plus nombreux. La moitié des vans achetés en 2021 l’ont été par des primo-accédants, selon le syndicat des véhicules de loisirs. Mais avant de passer par la case achat, ils optent généralement pour la location. Une manière pratique et peu onéreuse d’appréhender ce type de séjour. Pour un week-end ou une petite semaine, les apprentis aventuriers se tournent principalement vers des plateformes de location.

À l’instar de Yescapa, une entreprise bordelaise qui fête cette année ses 10 ans et dont le responsable France et Belgique, Olivier Puybasset, est installé à Seignosse. « L’essor de la vanlife a commencé autour de 2018-2019, note-t-il. Depuis quatre ans, les véhicules compacts, comme les vans et les fourgons aménagés, prennent des parts de marché sur les camping-cars traditionnels. Les gens se tournent de plus en plus vers ce type de véhicule plus compact. » Les constructeurs de camping-cars l ’ont bien compris et étoffent désormais leur offre. « Chez Yescapa, notre flotte de véhicules était essentiellement composée de camping-cars, il y a encore quatre ans. Désormais, les vans et les fourgons font jeu égal », souligne Olivier Puybasset. Du Kangoo aménagé au gros camping-car, chez Yescapa, il y en a pour tous les profils, à partir du moment où le véhicule pèse moins de 3,5 tonnes et peut donc être piloté par un détenteur de permis B.

Chez Yescapa, notre flotte de véhicules était essentiellement composée de camping-cars, il y a encore quatre ans. Désormais, les vans et les fourgons font jeu égal

LES VANS RÉTROS DE CAMPERVAN LANDES

Pour celle et ceux qui souhaiteraient se démarquer un peu, des alternatives existent. À Saubrigues, la jeune entreprise Campervan Landes propose à la location des vans américains rétros et entièrement aménagés et prochainement une ambulance de la police de New York. Maël Jonneaux a décidé de partager son enthousiasme pour ces véhicules atypiques : « Les voitures américaines sont très à la mode, surtout dans le Sud-Ouest. Et les vans ne font pas exception. Ils sont super confortables, très souples à conduire et super bien équipés. Quand vous vous baladez au volant d’un van US, les gens viennent vous voir. Ça attire la sympathie des autres amateurs. »

LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS DE VANTRIPPER

Le passage de la location à l’achat attire désormais de plus en plus de Français. Mais l’engouement a des conséquences : les prix des vans neufs grimpent et les délais de livraison s’allongent. Il n’est pas rare que les concessionnaires annoncent plus d’un an d’attente pour espérer recevoir son véhicule. Face à cette quasi pénurie, le marché de l’occasion est la cible de toutes les attentions. Et à défaut de pouvoir trouver un van ou un fourgon déjà aménagé, les projets d’aménagement maison fleurissent. Les bricoleurs peuvent s’appuyer sur les innombrables tutos disponibles sur Youtube pour composer le véhicule de leur rêve. Les moins bricoleurs peuvent, quant à eux, se tourner vers des professionnels de l’aménagement. À Moliets, Johnny Dunne a créé VanTripper, en 2018, une entreprise dédiée à l’aménagement des véhicules de loisirs. Banquette convertible, systèmes de rangements, toit relevable, isolation, chauffage, électricité, douche, habillage des parois, tout est réalisé sur mesure.

Les Landes sont un très bon spot pour la vanlife

« On peut tout faire en matière d’aménagement, affirme Johnny Dunne qui auparavant louait des véhicules de loisirs qu’il aménageait lui-même. Nous pouvons tout personnaliser en fonction des envies des clients ». Aujourd’hui, la clientèle de VanTripper est essentiellement familiale. « Les jeunes préfèrent réaliser l’aménagement eux-mêmes pour seulement quelques centaines d’euros, souligne Johnny Dudde.

Pour lui, « il est important d’avoir déjà utilisé un van avant de se lancer dans un aménagement personnalisé. Cela permet de savoir précisément ce dont on a besoin. Ceux qui n’ont jamais eu de van veulent tout et ce n’est pas une bonne chose. Il y a des aménagements qui ne sont pas pratiques, comme les parois en lambris. C’est beau pour faire des photos pour Instagram, mais c’est lourd et ça prend de la place ». Van, fourgon ou camping-car, avec tout le confort ou aménagé plus sommairement, aujourd’hui, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Que ce soit pour partir en vacances ou y vivre une grande partie de l’année, les Landes sont un formidable terrain de jeux pour ces véhicules de loisirs. « Les Landes sont un très bon spot pour la vanlife, confirme Olivier Puybasset de Yescapa. La nature y est belle et attire les surfeurs comme les randonneurs. Il y a de nombreuses structures d’accueil, des aires de services et puis c’est une étape quasi incontournable vers l’Espagne et le Portugal qui sont des pays vraiment agréables pour profiter pleinement de la vanlife. » Si les vanlifers sont nombreux en terres landaises pendant la période estivale, le printemps et l’automne sont sans doute les meilleurs moments de l’année pour sillonner les routes du département. Et jouir d’une liberté (presque) sans entraves.

 

LE BOOM DES VANS

« En 2021, les vans et les fourgons ont dépassé pour la première fois 50 % des ventes de véhicules de loisirs neufs, en France, avec 16 436 immatriculations enregistrées », observe le syndicat des véhicules de loisirs (UniVDL). Cinq ans plus tôt, seulement 6 401 vans et fourgons avaient été vendus.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques