Couverture du journal du 28/11/2020 Consulter le journal

La couveuse tester une activité professionnelle en toute securité

Alors que la micro-entreprise séduit pour créer son propre emploi, la couveuse permet de tester son projet en grandeur réelle dans un cadre légal, tout en étant accompagné et en préservant son statut et ses droits antérieurs. Idéal pour prendre le temps de se lancer et mesurer l’adéquation entre son profil et les exigences d’une nouvelle activité.

Comment créer sa propre entreprise

Fabienne Novion et Laurence Tribouillard, chargées de mission, couveuse Envoléa à Dax © D. R.

POUR QUOI ?

Pour expérimenter son projet avant de décider de créer, la couveuse apporte un cadre sécurisant qui permet de prendre le temps d’installer son activité sur des bases solides. Une phase de maturation pour se fixer des objectifs, tester toutes les compétences nécessaires à la mise en œuvre d’un projet, en évaluant le temps nécessaire autant pour la fabrication, la vente, la communication que la gestion. Le statut d’entrepreneur à l’essai proposé par la couveuse facilite, en outre, les contacts avec les fournisseurs et les partenaires potentiels. Certaines informations réservées aux professionnels (tarifs, salons…) deviennent accessibles et permettent de préciser les perspectives. On y échange aussi avec les autres couvés confrontés aux mêmes problématiques et qui constituent déjà un premier réseau professionnel. La formule fonctionne puisque, selon l’Union des couveuses, leur taux de pérennité à trois ans s’élève à 80 %. Ce parcours permet aussi, pour certains, d’abandonner sereinement un projet et de se mobiliser vers une nouvelle orientation d’insertion professionnelle.

POUR QUI ?

La mise en situation proposée par la couveuse s’adresse aux porteurs de projet qui ont déjà défini une offre, avancé sur l’étude du secteur d’activité et du métier et disposent d’un financement pour les premières dépenses.

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Un hébergement juridique : l’entrepreneur à l’essai exerce son activité et facture en utilisant le numéro de Siret de la couveuse sans avoir besoin de s’immatriculer.

Pas de minimum de facturation : le projet prend vie au rythme de chacun. En revanche, si l’activité nécessite la signature de contrats (location, prêt…), la couveuse ne peut pas se substituer au porteur de projet.

Une assurance responsabilité civile : pendant la durée du test, l’activité est couverte par la responsabilité civile de la couveuse.

Un statut social : le contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE), sur 36 mois maximum, permet un statut social assimilé salarié et une affiliation au régime général de la Sécurité sociale. L’entrepreneur à l’essai continue à percevoir ses revenus antérieurs : salaire pour les employés (à temps partiel), allocations chômage pour les demandeurs d’emploi, ou Revenu de solidarité active.

Le cadre fiscal : les déclarations sociales et fiscales, les tableaux de bord font partie de l’accompagnement de la couveuse. Les prestations sont assujetties à la TVA. Le porteur de projet ainsi libéré des contraintes administratives peut se concentrer sur des fonctions plus relationnelles et commerciales.

QUEL ACCOMPAGNEMENT ?

Pendant la phase de test, l’entrepreneur à l’essai bénéficie, d’un accompagnement personnalisé et bienveillant. Il permet de redonner confiance, de travailler ses savoirs, de développer de nouvelles compétences. Des ateliers pratiques sont également organisés et donnent les clés pour acquérir, à terme, une totale autonomie professionnelle.

COMBIEN ÇA COÛTE ?

La structure ne fait pas payer son accompagnement mais une participation aux frais de gestion est prélevée sur le chiffre d’affaires HT (maximum de 10 %) ou calculée sur la marge en cas de vente de marchandises ou de fabrication.

Au-delà du cadre réglementaire du CAPE, la couveuse permet aux personnes s’interrogeant sur leur reconversion de sortir de l’isolement, de trouver des réponses pour avancer sur un nouveau parcours professionnel, d’optimiser leurs chances de réussite et pourquoi pas de faire décoller des idées.

05 24 26 30 28 – www.couveuse-envolea.com