Couverture du journal du 26/11/2022 Consulter le journal

[Dossier : La maestria des métiers d’art] Charlotte Mailles : passion céramique

À Soustons, Charlotte Mailles a créé son studio Les Céramiques de Bel Air et transforme le grès en une gamme délicate de vaisselle et de vases.

Charlotte Mailles, fondatrice de Les Céramiques de Bel Air

© D. R.

La vie est parfois une affaire de rencontres. Rencontre avec une personne. Ou, dans le cas de Charlotte Mailles, rencontre avec une matière. Cette ancienne monitrice de voile, opticienne de formation, a découvert le grès il y a deux ans et depuis la magie opère au quotidien. « J’avais envie d’essayer la poterie et mon compagnon m’a offert un cours d’initiation.

Je me suis installée devant un tour. J’ai découvert le travail de la matière et cela a été une vraie révélation, raconte Charlotte Mailles. Les jours qui ont suivi, j’en rêvais la nuit. »

La suite s’est déroulée dans un atelier de poterie à Messanges où la mère d’une ancienne camarade d’école lui a permis de prolonger sa découverte.

« J’ai immédiatement su que je voulais faire ça. Je me suis donc équipée d’un tour et d’un four et j’ai créé mon petit atelier chez moi, à Soustons ».

À 37 ans, Charlotte Mailles concilie pour le moment sa passion pour la céramique avec un emploi d’auxiliaire de vie scolaire auprès d’un enfant autiste. Toutefois, elle espère pouvoir se consacrer pleinement à ses créations dans un avenir proche.

Charlotte Mailles, fondatrice de Les Céramiques de Bel Air

Charlotte Mailles, fondatrice de Les Céramiques de Bel Air © Bernard Dugros

UNIVERS POÉTIQUE

Tasses, bols, assiettes, bougeoirs, vases, coupelles ou encore pichets, toutes ses créations allient « fraîcheur et simplicité », dans un univers très poétique.

Travailler le grès, s’installer face à son tour dans la quiétude de son atelier est devenu « une sorte de méditation » pour Charlotte Mailles. « C’est hypnotisant, confie-t-elle. Il faut être très concentré. Mais quand je travaille le grès, j’oublie tout. »

Découvrez le Dossier : [ La maestria des métiers d’art ]