Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Dossier – Jack’s Burgers : le fast-food assumé

Créée en 2012 à Capbreton, l’enseigne Jack’s Burgers vient d’ouvrir un cinquième établissement à Saint-Jean-de-Luz, le premier hors du Sud Landes, en attendant Pau et Anglet au cours de l’été.

Jack's Burgers

© Hugo Geneston

L’an prochain, Saint-Geours-de-Maremne et Dax auront aussi leur Jack’s Burgers, portant alors à neuf le nombre d’établissements de la marque. « L’ambition est un groupe de 15 à 20 restaurants d’ici cinq ans avec des ouvertures dans le Sud-Ouest : au Pays basque, potentielle- ment dans le Béarn, et plus haut sur la côte atlantique », prévoit Raphaël Jannel, seul à la tête de la société depuis son rachat en 2020.

Raphaël Jannel Jack's Burgers

Raphaël Jannel © D. R.

900 M2 EN CONSTRUCTION À SAINT-GEOURS-DE-MAREMNE

Lancée en 2012 avec l’ouverture d’un établissement à Capbreton, au départ par Julien et Caroline Escande, l’enseigne Jack’s Burgers s’est rapidement développée sur le sud des Landes avec un deuxième établissement, en 2014, dans la zone Pédebert de Soorts-Hossegor, un troisième à Soustons, en 2016, puis un quatrième dans le centre d’Hossegor, en 2022. Ce dernier est le plus petit créé, « mais on voulait cet emplacement en plein centre-ville. On l’a ouvert avec une de nos salariées historiques, comme un prototype qu’on aimerait multiplier », précise le responsable. Car le gros projet des prochains mois est de « centraliser le processus de fabrication dans une cuisine centrale à Saint-Geours-de-Maremne pour produire tout ce qu’on peut produire en amont afin de simplifier la vie dans nos restaurants », de la découpe des légumes à la fabrication de sauces ou de desserts et autres produits faits maison (« pourquoi pas y faire nos propres jus de fruits ? »). Le laboratoire avec de nouveaux procédés de fabrication et de conservation actuellement en recherche et développement, devrait être prêt en avril 2024, entre site de production de 400 m2 et dépôt de 500 m2. « C’est la première pierre du développement pour nous ouvrir à de nouveaux horizons avec des locaux plus petits afin d’investir de nouveaux lieux sur notre région saisonnière. »

DES LOGEMENTS POUR LES EMPLOYÉS

Ici, chaque restaurant est une société indépendante dans laquelle les gérants, tous passés par tous les postes de l’établissement de restauration rapide, ont des parts et la « possibilité d’en racheter d’autres quand ils ont fait leurs preuves, précise Raphaël Jannel. Ce n’est pas une franchise car le franchiseur ne peut pas être associé à son franchisé, c’est plutôt un système de licence de marque. » Le groupe Jack’s Burgers compte 60 salariés et « personne n’est au SMIC », ajoute-t-il. Avec ses quatre restaurants jusqu’ici, le groupe réalise un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros.

« Je suis un homme de terrain, j’ai commencé par faire cuire des steaks, frotter des friteuses, travailler de 8 h à minuit », raconte Raphaël Jannel qui s’est ainsi formé à tous les postes du Jack’s Burgers de Soorts-Hossegor durant une année, avant d’ouvrir son propre établissement à Soustons, puis de racheter le groupe. Âgé de 35 ans, ce diplômé d’école de commerce est un ancien tennisman professionnel. La promotion interne et l’ouverture du capital aux salariés sont ses méthodes pour développer l’enseigne. Et pour s’assurer d’une équipe fiable, Raphaël Jannel propose des logements à ses employés en CDI. Ainsi, une dizaine d’appartements sont loués par l’entreprise sur le sud des Landes et sont mis à disposition des salariés, charges payées, sans colocation et avec un vélo électrique pour aller travailler.

Jack's Burgers

© Hugo Geneston

SERVICE EN CONTINU MÊME HORS SAISON

Ouvert toute l’année et en continu de 11 h à 22 h (23 h le week-end), les restaurants Jack’s Burgers offrent un service hors saison apprécié des locaux. Ni bistronomie, ni burger gourmet, l’enseigne revendique l’appellation fast-food. Avec ses formules burger/frites/soda, des menus de saison et des desserts maison, Jack’s Burgers se positionne en concurrent direct des plus grandes enseignes américaines de hamburgers, mais aussi en restaurant local s’appuyant sur les circuits courts pour certains de ses produits.

JACK’S BURGERS EN CHIFFRES

5 restaurants actuellement : Capbreton, Hossegor (2), Soustons et Saint-Jean-de-Luz

15 à 20 restaurants prévus d’ici 5 ans

7 millions d’euros de chiffre d’affaires

60 salariés

100 employés en saison 900 m2 de cuisine et d’espace de stockage, en construction à Saint-Geours-de-Maremne

Découvrez le Dossier : [ Dossier - Burgers landais ]