Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

Carrément Jeu : la gamme Memolo s’étoffe

L’entreprise basée à Vielle-Saint-Girons sort un nouveau jeu et agrandit la famille Memolo.

Carrément jeu Mémolo

© D. R.

A mi-chemin entre le Uno et le Dobble, Et toc ! de Carrément Jeu, sort en cette fin d’année. En version oiseaux de la forêt ou animaux de la préhistoire, il s’agit de la 18e création de l’entreprise lancée en 2015 à Vielle-Saint-Girons. À sa tête, Marie-Hélène Vincent n’en finit pas d’imaginer de nouveaux concepts.

« Je suis attachée au made in France, et c’est la rencontre avec Sepp Jeux, basé à Seignosse (lire encadré), qui m’a inspiré le tout premier Memolo, un jeu magnétique regroupant trois activités en une : memory, loto et domino. »

ÉDITIONS PERSONNALISÉES

Depuis, la gamme ludique, éducative et pédagogique s’est étoffée avec d’autres jeux magnétiques, jeux de cartes et jeux de plateau autour du calcul. Mais le Memolo reste le produit phare de la marque. Au point que de nombreux musées ont demandé à Carrément Jeu de leur personnaliser une édition pour la vendre dans leur boutique. Il existe ainsi en version grotte Cosquer (Bouches-du- Rhône), grotte Chauvet (Ardèche), musée d’anthropologie préhistorique de Monaco, musée de Sanguinet et musée de l’hydraviation à Biscarrosse. Même les offices de tourisme de Biscarrosse et Hossegor ont leur Memolo dédié !

Carrément jeu Mémolo

© D. R.

Carrément Jeu a également sorti deux nouvelles versions du Memolo en mai : une sur les oiseaux des jardins et l’autre sur les oiseaux des marais. Toutes deux sont illustrées par les clichés de Patrice Mariolan, photographe animalier installé à Pontonx-sur-l’Adour.

IOTOBO, QUÈSACO ?

Iotobo, c’est le jeu leader du fabricant Sepp Jeux, basé à Seignosse, qui permet, grâce à ses formes magnétiques, de créer un nombre incalculable de modèles en laissant libre cours à son imagination. Nouveauté 2022 : une gamme de jeux de voyage en boîte métallique pour « éviter d’utiliser les écrans, lors des trajets des enfants en voiture », explique le dirigeant, Xavier Sinan, dont le grand-oncle créa la société de jeux éducatifs en 1978. Aujourd’hui, Sepp (10 salariés, 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires), c’est une soixantaine de références de jeux, testés en milieu scolaire avant d’arriver dans les magasins JouéClub et autres boutiques indépendantes, y compris à l’étranger (Belgique, Suisse, Slovaquie…).

Fabricant de tableaux effaçables pour la société Bic, l’entreprise landaise est aussi sous-traitante pour des éditeurs de jeux, à l’image de Carrément Jeu.