Couverture du journal du 16/10/2021 Consulter le journal

Les jardins de Nonères créent de l’emploi

L’entreprise adaptée, spécialisée dans l’entretien des espaces verts, a ouvert une agence à Tosse en juillet. Elle emploie actuellement trois salariés en situation de handicap. Et deux autres devraient être embauchés en 2021.

L’agence de Tosse

L’agence de Tosse emploie actuellement trois salariés encadrés par David Labassa (en bleu). © Cécile Agusti

Pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap, le conseil départemental des Landes a créé les Jardins de Nonères en 1990, à Mont-de-Marsan. Comprenant un Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) pour les personnes atteintes de handicaps lourds, et une entreprise adaptée pour celles atteintes de pathologies plus légères (et parfois insoupçonnables), l’entité emploie une centaine de salariés dans le département.

Intervenant essentiellement dans le domaine des espaces verts, l’entreprise adaptée ouvre depuis quelques années des agences dans d’autres communes. Après Saint-Paul-lès-Dax en 1991, les Jardins de Nonères ont essaimé à Peyrehorade en 2018. Et depuis juillet dernier, c’est à Tosse qu’ils se sont installés. « Cela nous permet de nous rapprocher de nos clients, tout en offrant à nos salariés un cadre à taille humaine et plus proche de leur domicile », explique David Labassa, coordinateur de la nouvelle agence.

Trois employés volontaires ont été détachés de Saint- Paul-lès-Dax pour répondre à la demande locale. Ils interviennent, entre Vielle-Saint-Girons et Tarnos, dans des entreprises, des collectivités ou chez des particuliers pour de la tonte, du débroussaillage, de la taille de haie et un peu d’élagage. « La demande est croissante.

« LA QUALITÉ DU TRAVAIL RENDU PERMET DE CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP »

Le carnet de commandes est bien rempli. À tel point qu’une embauche est prévue dans le premier trimestre 2021 et une seconde dans le courant de l’année ».

Il faut dire que les conditions sont avantageuses pour les commanditaires. En faisant appel aux Jardins de Nonères, les entreprises de plus de 20 salariés sont partiellement exonérées de leur obligation d’employer 6 % de travailleurs handicapés. Quant aux particuliers, ils peuvent déduire 50 % de la main d’œuvre de leurs impôts.

Mais David Labassa est persuadé que l’argument financier n’est pas la seule motivation des clients des Jardins de Nonères. « On le voit. La plupart sont fiers de participer à un projet d’insertion professionnelle. Et comme nos salariés sont des travailleurs parfaitement formés et autonomes sur les chantiers, la qualité du travail rendu permet de changer le regard sur le handicap. D’ailleurs, nous n’avons jamais fait de pub. Nous ne fonctionnons que par le bouche-à-oreille ».

Grâce aux Jardins de Nonères, les personnes en situation de handicap sont accompagnées au plus près de leurs aspirations et de leurs compétences. Les activités qui leur sont proposées sont en lien direct avec leur autonomie. « Et nous sommes particulièrement ravis quand un passage chez nous sert de tremplin ou de passerelle vers des emplois dans des entreprises non adaptées ».

Les Jardins de Nonères, agence de Tosse : 06 76 75 60 06