Couverture du journal du 12/04/2021 Consulter le journal

Attestation de déplacement bilingue français/occitan

L’attestation dérogatoire de déplacement bilingue français/occitan que vient de lancer l’Office public de la langue occitane (OPLO) connaîtra-t-elle le même succès que la version bretonne qui fait un tabac ?

© Shutterstock

« Cette opération est une réponse à de multiples initiatives repérées sur le terrain depuis la mise en place du second confinement », explique Charline Claveau, présidente de l’OPLO. Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs opérateurs soutenus par l’Office se sont en effet mobilisés pour proposer d’autres traduction en langue occitane de contenus liés à cette période : matériel audiovisuel, affichettes, consignes sanitaires… Reste à savoir si le document est bien conforme à la réglementation.

Le Groupement d’intérêt public soutenu par l’État et les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie répond par l’affirmative : « Si la loi impose que l’attestation  soit rédigée en français, rien n’interdit que celle-ci soit traduite dans une autre langue. À partir du moment où le document est rédigé en version bilingue, il est donc parfaitement légal et peut tout-à-fait être présenté aux forces de l’ordre en cas de contrôle ».

Attestation téléchargeable sur www.ofici-occitan.eu