Couverture du journal du 01/10/2022 Consulter le journal

Formation couture : perpétuer un savoir-faire local à Hagetmau

À Hagetmau, des entreprises de l’ameublement se sont groupées en association pour former de nouvelles couturières et donner une meilleure visibilité à ces métiers qui embauchent sur le secteur.

Formation couture

© J. D.

Les classes de formation ont eu lieu tous les jours de 16 h à 20 h et pendant quatre mois jusqu’au début d’été chez Navailles à Hagetmau. Puis les stages pratiques se sont faits aussi chez les artisans voisins comme Espia, HD Sièges, Hourquet et Fils, Bastiat et Sedax où pêle-mêle, sont fabriqués des canapés, matelas, mobilier de salon, cuisines, coussins sur mesure, sièges de bureau…

PALLIER LE MANQUE DE FORMATION CLASSIQUE

Dans cette commune à la longue tradition dans le secteur de l’ameublement, avec notamment l’entreprise Capdevielle qui fut pendant des décennies un fleuron du meuble français avant son naufrage en 2009, cette formation a été mise en place « pour assurer la pérennité de ces entreprises » et « donner de la visibilité à tout ce collectif d’artisans qui se sont réunis pour être plus forts ensemble », explique Benjamin Cazenave, de l’association Hagetmau, savoir-faire landais.

Formation couture

© J. D.

Parmi les couturières au travail dans ces sociétés, certaines ne sont plus très loin de la retraite et la question de leur remplacement commence à se poser. Catherine Goeytes a encore pas mal d’années avant de faire valoir ses droits, « mais il faut de la relève, alors ça me fait plaisir d’apprendre ce que je sais aux nouvelles, même si je préfère travailler seule ! ». Avec sa consoeur Nadine Dessa, de chez Navailles, « Cathou », couturière chez Espia depuis 2016, après de longues années chez Capdevielle, est devenue formatrice : « Cette démarche vient pallier le manque de formation en école. À Aire-sur-l’Adour où j’ai étudié, ça n’existe plus, à Orthez non plus. Alors ce sont les entreprises qui forment. »

Formation couture

© J. D.

SOUTIEN DE LA RÉGION NOUVELLE-AQUITAINE

Formation couture

© J. D.

Ce jour-là, Pamela Crickboom, 31 ans, est derrière la machine chez Espia et écoute les conseils de son aînée expérimentée : « J’étais dans l’aide à domicile, mais j’avais envie de changer. C’est important d’apprendre au côté de professionnels. Moi, je sais me faire des robes, des serviettes de maison. Là, j’apprends les techniques de surpiqûres, de finition, c’est complètement différent. »

Comme elle, elles sont six à avoir été sélectionnées parmi 43 candidates pour intégrer au printemps cette nouvelle formation, en collaboration avec la Maison familiale rurale (MFR-CFA) de Castelnau-Chalosse, et grâce au soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine qui a validé l’initiative inédite.

« On ne s’attendait pas à un tel succès au niveau des candidatures, témoigne Benjamin Cazenave. C’est positif car il y a un réel besoin dans ce bassin de l’ameublement », même si les emplois ne sont pas forcément en CDI derrière. Une nouvelle session pourrait avoir lieu dans les prochains mois.