Couverture du journal du 21/05/2022 Consulter le journal

Chimie verte : DRT au parfum

Le groupe Firmenich, propriétaire de Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT), vient d’implanter à Castets une nouvelle unité destinée à augmenter sa capacité de production d’ingrédients renouvelables destinés à la parfumerie. Avec la création de 25 emplois à la clé

DRT AU PARFUM

© DRT

Le géant suisse Firmenich (4,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021), leader mondial des parfums et arômes, avait annoncé 40 millions d’euros d’investissements sur les sites de Castets et Vielle-Saint-Girons de Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT), lors de son rachat du spécialiste landais des ingrédients pour la parfumerie et l’industrie au fonds d’investissement Ardian en 2020. L’un des objectifs : augmenter de 50 % les capacités de production du site de Castets, en créant 25 emplois directs.

C’est chose faite, depuis janvier dernier avec la mise en service d’une nouvelle unité de production polyvalente d’ingrédients biosourcés pour répondre à la demande en forte croissance de produits durables. Sur 17 000 m2 et quatre étages, cette unité de production polyvalente dotée de deux réacteurs, quatre colonnes de distillation et 21 stockeurs, sera dédiée dans un premier temps à la production de trois principaux produits d’origine renouvelable pour le marché de la parfumerie, notamment des ingrédients à base de pin à partir de matériaux recyclés.

POSITION STRATÉGIQUE AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN

« Cette usine additionnelle à Castets renforce notre leadership mondial dans les ingrédients renouvelables en plaçant Firmenich dans une position stratégique pour offrir des capacités supplémentaires pour la parfumerie, fournir un service supérieur à proximité de nos clients en Europe et saisir des opportunités de croissance », souligne Gilbert Ghostine, PDG de Firmenich. C’est d’ailleurs l’implantation du site landais au cœur des marchés européens qui lui a permis de remporter la compétition qui l’opposait à un projet pouvant se faire en Inde. Son atout pour le groupe qui se fixe pour objectif que 70 % de ses ingrédients soient fabriqués à partir de sources de carbone renouvelables d’ici 2030 : « Offrir des solutions plus rentables avec un impact environnemental réduit en diminuant ainsi le transport des matières premières et des produits finis. »