Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Budget départemental : Ehpad et collèges des hausses de tarif

Lors de sa réunion d’ajustements au budget 2023, le 20 octobre dernier, le conseil départemental s’est penché sur la situation financière des Ehpad, entre pénurie de recrutement, augmentations salariales nécessaires, et inflation.

Budget

© Shutterstock

« Il y a deux ou trois ans, les établissements landais en situation difficile se comptaient sur les doigts d’une main. Aujourd’hui, un sur deux a des déficits », a souligné le président, Xavier Fortinon. Aux 5 millions d’euros supplémentaires déjà apportés sur ce budget entre plan Bien vieillir et Fonds énergie, une enveloppe de 2,5 millions d’euros vient d’être votée pour les Ehpad. « C’est un effort conséquent que nous faisons grâce à nos excédents. Mais nous ne pourrons pas compenser les carences de la solidarité nationale éternellement », a-t-il prévenu. Conséquence : le taux général directeur du tarif d’hébergement des Ehpad est porté à 4,8 % maximum (1 à 3 % précédemment), ce qui devrait augmenter de 2 à 3 euros le coût journalier pour les résidents. En parallèle, va être lancée une expérimentation de tarif différencié dans trois Ehpad landais (sur la côte, en zones urbaine et rurale) pour permettre aux établissements une « souplesse tarifaire pour les résidents non éligibles à l’aide sociale ». Côté collèges, si la dotation globale de fonctionnement de 5,2 millions d’euros prévue pour 2024 est en hausse de 4,9 % par rapport à 2023, les tarifs de restauration vont, eux, augmenter pour la première fois depuis 2015, passant de 2,70 euros le repas à 3 euros (contre 9,5 euros de coût réel global), afin de compenser la hausse de 11,35 % de l’indice des prix à la consommation en huit ans.