Couverture du journal du 19/09/2020 Consulter le journal

Le bâtiment parie sur l’innovation

Alors que la reprise se confirme dans le bâtiment pour 2020, Fabien Fourcade, président de la Fédération française du bâtiment des Landes, anticipe un retournement de tendance pour 2021 et invite ses adhérents à mettre le cap sur les nouvelles technologies.

« C’est historique, l’activité du bâtiment est cyclique », rappelait Fabien Fourcade, à l’occasion des vœux de la Fédération française du bâtiment (FBB) des Landes, le 28 janvier, à Dax. Si après la crise inédite qu’a connu le secteur au début des années 2010, la profession savoure la reprise depuis 2017, et les carnets de commandes pleins pour 2020, le président du syndicat professionnel landais qui réunit 551 entreprises, dont 65 % ont moins de cinq salariés, alerte néanmoins sur les risques de rechute. « Si dans les Landes nous sommes plutôt bien lotis, les marges ne sont pas revenues. Il est indispensable que les entreprises les rétablissent dès aujourd’hui ». Les experts de la FFB annoncent en effet un ralentissement de l’activité en 2021, entraînant un léger retournement. « Les raisons de l’embellie sont porteuses de repli », souligne Fabien Fourcade, avant d’évoquer le rappel à l’ordre du Haut conseil de stabilité financière aux banques qui ont ouvert les robinets du crédit immobilier, les menaces qui pèsent sur le prêt à taux zéro ou le dispositif de défiscalisation Pinel. 

LE NUMÉRIQUE, LEVIER POUR DIMINUER LES COÛTS

Pour se préparer à ce retournement de conjoncture, « les nouveaux équipements numériques seront des leviers fondamentaux pour réduire les aléas et le temps perdu sur les chantiers, et ainsi diminuer les coûts », martèle-t-il. Et de citer les expérimentations en Charente et Charente-Maritime de la méthode de travail collaborative, lean construction, destinée à résoudre les dysfonctionnements, du stockage des matériaux à la réception du chantier. Associée à la modélisation des données du bâtiment dès sa conception avec le BIM (Building information modeling), et aux casques à réalité virtuelle et augmentée, elle pourrait donner lieu à une révolution du secteur. En matière de prévention des risques, la fédération s’intéresse aussi de près aux expérimentations en cours sur les exosquelettes, ces robots destinés à assister l’opérateur dans les efforts les plus pénibles, et à répartir la charge sur l’ensemble du corps,

Et sur cette décennie qui sera témoin d’enjeux climatiques colossaux, « nous devons également rester attentifs aux nouvelles sources d’énergie, au tri des déchets, à l’évolution des véhicules et des engins de levage, énumère-t-il… C’est le sens de l’histoire ».