Couverture du journal du 24/07/2021 Consulter le journal

Voisinage : boutique en ligne solidaire

Voisinage s’apprête à lancer son site de vente en ligne. La recyclerie, dotée de boutiques à Soustons et Saint -Vincent- de -Tyrosse, investit dans le digital pour renforcer sa visibilité et proposer de nouvelles compétences à ses salariés en parcours d’insertion.

Voisinage

© Voisinage

Vêtements, livres, vaisselle, mobilier et objets déco de seconde main à petit prix… Les trésors collectés, triés et valorisés par la recyclerie Voisinage seront exposés d’ici le mois d’avril sur son site de vente en ligne. La structure d’insertion, en plus de ses boutiques de Soustons et Saint-Vincent-de-Tyrosse, compte ainsi offrir un maximum de chances aux objets qu’on lui donne de trouver une seconde vie. Bientôt rejoints par un(e) chargé.e d’e-commerce et webmarketing en cours de recrutement, les 11 salariés permanents, les 38 salariés en parcours d’insertion et les 12 administrateurs bénévoles sont désormais en pleine ébullition sur la conception de cette boutique en ligne que l’association mûrit depuis 2019. « Compte tenu des enjeux environnementaux actuels, il est indispensable pour nous de valoriser au mieux les volumes croissants que nous collectons. L’e-commerce est l’une des solutions. Le digital est aussi un secteur en expansion, il est donc intéressant de pouvoir proposer aux salariés que nous accompagnons dans leur parcours d’insertion de découvrir les métiers qui s’y rattachent », souligne Fanny Ducamp, directrice de l’association, à propos de ce projet soutenu par la Direccte, l’Adème et la Région Nouvelle-Aquitaine.

LE SITE SERA D’ABORD UNE VITRINE POUR CONFORTER LA FRÉQUENTATION DE NOS ESPACES DE VENTE

Voisinage

© Voisinage

Et si le marché de l’occasion devient une tendance de fond et pèse désormais plus de 7 milliards d’euros en France avec une croissance annuelle estimée entre 15 % et 20 % sur les cinq prochaines années*, les questions affluent pour cet acteur de l’économie sociale et solidaire qui n’a pas l’intention de s’aligner sur les géants du Net. « Quels produits mettre en avant sur Internet ? Comment valoriser notre action ? Quelles conditions y rattacher en accord avec nos valeurs associatives ? Si nous visons bien sûr l’équilibre économique, nous pourrions envisager de renoncer à l’expédition de colis pour nous concentrer sur le click and collect en local », poursuit Fanny Ducamp. Conçu en partenariat avec le cabinet STC Stratégie à Seignosse et l’agence Web Coccinelle, créée à Herm par l’un des anciens salariés de Voisinage, « le site sera d’abord une vitrine pour conforter la fréquentation de nos espaces de vente et faire que nos salariés soient encore plus fiers de travailler chez nous ».

*Étude du cabinet international de conseil en stratégie, Boston consulting group, publiée en octobre 2020

VOISINAGE EN CHIFFRES

La plateforme de collecte et de recyclage de textile, créée en 1995 par quatre Soustonnaises, a rapidement élargi son offre et est devenue structure d’insertion par l’activité économique en 1998. Elle a soutenu depuis près de 300 personnes dans leur parcours de rebond vers l’emploi durable. En 2020, Voisinage a choisi de prolonger plus de contrats en insertion que les années précédentes pour éviter l’isolement lié au confinement. Sur 64 personnes accompagnées, 31 salariés sont néanmoins sortis du dispositif pour une formation longue qualifiante sur un projet de reconversion, un CDD de moins de six mois, un CDI ou CDD de plus de six mois ou la création d’entreprise dans les secteurs de l’aide à la personne, l’immobilier ou la création de jouets de collection en 3D. La structure réunit aujourd’hui 3 838 adhérents utilisateurs de ses espaces de vente à Soustons et à Saint-Vincent- de-Tyrosse. Elle dispose de 33 points de collecte textile sur le territoire Maremne Adour Côte Sud et compte trois déchetteries partenaires à Soustons, Saint-Vincent-de-Tyrosse et Saint-Martin-de-Hinx.