Couverture du journal du 01/10/2022 Consulter le journal

Pop Corn Labyrinthe : 3 adresses pour se perdre dans le maïs

Première franchisée de la marque Pop Corn Labyrinthe, Carole Dinterich a ouvert trois parcs à Saubion, Soustons et maintenant Urrugne. Elle aimerait proposer encore plus d’adresses l’été prochain.

Pop Corn Labyrinthe

© D. R.

Inutile de vous mettre sur la pointe des pieds. Les plants de maïs sont bien trop hauts pour vous laisser deviner le chemin à prendre. Pour sortir des méandres du Pop Corn Labyrinthe, il va falloir faire preuve de patience et d’un peu d’astuce.

Depuis 2016, Carole Dinterich propose deux labyrinthes de maïs géants à Saubion et Soustons. Chaque fois, la recette est la même : un champ de 4 hectares de maïs se transforme en dédale végétal, le temps des grandes vacances.

« Ce sont des amis bretons qui ont créé le concept en 2009, à Surzur, dans le golfe du Morbihan, raconte-t-elle. Ils nous ont proposé de le développer dans les Landes. » L’ancienne aide-soignante est ainsi devenue la première franchisée d’un réseau qui compte désormais une trentaine d’adresses en France.

RECHERCHE DE TERRAINS

Si l’exploitation des parcs, calée sur les vacances scolaires estivales, est très saisonnière, l’activité l’occupe toute l’année. « De septembre à décembre, je recherche des ter- rains pour installer les labyrinthes la saison suivante. » Elle passe des contrats avec des agriculteurs qui louent leurs parcelles de maïs et sont dédommagés pour les plants arrachés. « À Saubion et Soustons, nous travaillons avec les mêmes depuis le départ. Nous avons ouvert un labyrinthe à Mimizan, il y a trois ans, mais l’année suivante, l’exploi- tant a changé de culture et nous n’avons pas pu continuer. »

Les craintes pour les récoltes compliquent la recherche de nouveaux candidats. « Pourtant, nous sommes une franchise respectueuse de la nature et du travail des agriculteurs. D’ailleurs, nous sommes partenaires de l’association Passion Céréales. Elle nous fournit des panneaux pédagogiques qui sont installés sur les parcours pour sensibiliser nos visiteurs au monde agricole. » Faute de trouver (pour l’instant) de nouveaux terrains dans le nord des Landes, Carole Dinterich a orienté ses recherches vers le Pays basque, où elle a ouvert un parc à Urrugne cet été. Elle aimerait en proposer un autre plus proche de Bayonne, l’année prochaine.

ESCAPE GAME EN PLEIN AIR

Une fois les parcs trouvés, encore faut-il les faire connaître. De janvier à mars, c’est donc sur la communication qu’elle travaille, avec la mise en place des contrats de partenariats et des outils de promotion. Elle réfléchit également aux animations qui seront proposées à l’intérieur des labyrinthes.

Car non contents de retrouver votre chemin entre les épis de maïs, il vous faudra aussi résoudre des énigmes pour en sortir ! Les activités évoluent au fil des étés. Au classique dédale doté de jeux en bois qui existe depuis le début, est venu s’ajouter un nouveau parcours jeu de piste, en 2022. Pour plus de frissons, il est possible de tenter l’aventure de nuit, à la frontale. Le jeu de piste se transforme alors en Murder Party, un escape game en plein air version Cluedo. Et si avec ça, vous n’avez pas encore le trouillomètre à zéro, vous pouvez tenter les nuits de l’horreur, au cours desquelles il vous faudra échapper à des zombies affamés ! « On veut que tout le monde s’amuse dans nos parcs, quelle que soit la tranche d’âge. Les familles viennent plutôt en journée, tandis que les adolescents et les groupes d’adultes plébiscitent nos soirées. »

Pop Corn Labyrinthe

Pop Corn Labyrinthe © D. R.

À TESTER JUSQU’AU 31 AOÛT

De mars à juin ont lieu le traçage des labyrinthes sur les parcelles. Les parcs ouvrent en juillet et août, une fois que les plantes sont assez hautes. En période d’exploitation, Carole Dinterich emploie une dizaine de saisonniers, principalement des étudiants, pour accueillir les visiteurs.

« Au niveau de la fréquentation, les années se suivent et ne se ressemblent pas. L’an dernier, nous avons enregistré une saison exceptionnelle. Comme nous proposons une activité en plein air, nous ne demandions pas le pass sanitaire et nous avons attiré beaucoup de monde. Mais cette année, ce n’est pas le cas. » La fréquentation dépend beaucoup de la météo et les épisodes de canicule successifs ont eu un impact négatif sur le nombre de visiteurs. « Nous allons devoir réfléchir à des moyens pour nous adapter à ces phénomènes. » Mais il reste encore quelques jours avant la fin de la saison. Les Pop Corn Labyrinthes de Saubion, Soustons et Urrugne restent ouverts jusqu’au 31 août.