Couverture du journal du 03/05/2021 Consulter le journal

Le bio résiste à la crise

Le nombre de nouveaux consommateurs de produits bio a progressé de 12 % en 2020 en Nouvelle-Aquitaine, selon le 18e baromètre de consommation et de perception des produits biologiques établi par Spirit Insight pour l’Agence bio, publié le 19 mars dernier.

bio

Le nombre de nouveaux consommateurs de produits bio a progressé de 12 % en 2020 en Nouvelle-Aquitaine, selon le 18e baromètre de consommation et de perception des produits biologiques établi par Spirit Insight pour l’Agence bio, publié le 19 mars dernier. Parmi leurs principales motivations : la préservation de la santé (58 % des consommateurs) et de l’environnement (51 %). En raison de l’évolution des habitudes alimentaires des Français pendant la crise sanitaire les poussant à cuisiner davantage, acheter plus de produits frais, de saison, consommer plus local et éviter le gaspillage alimentaire, de nouveaux profils de consommateurs sont apparus. Parmi eux les 18-24 ans et les catégories socio-professionnelles – représentent respectivement 15 % et 20 % des nouveaux consommateurs de bio. Et les Néo-aquitains se distinguent par leur fort intérêt pour les produits locaux. En effet, ils sont nettement plus nombreux à fréquenter les marchés et à s’approvisionner en direct chez les producteurs (31,5 % contre 26 % au niveau national), même si les grandes et moyennes surfaces restent un circuit privilégié d’achat de produits bio (77 % des consommateurs). Les Néo-aquitains sont également plus attentifs que la moyenne nationale à la garantie d’une juste rémunération aux producteurs (91 % contre 84 % au niveau national). Le prix reste néanmoins encore le principal frein pour 43 % de consommateurs bio du territoire qui souhaiteraient consommer davantage de produits biologiques, bien qu’il apparaisse de manière moins importante que les années précédentes (-7 points au niveau national).