Couverture du journal du 01/10/2022 Consulter le journal

[Dossier : La maestria des métiers d’art] Boréal, la fabrique de jouets

Loïc Bonnefond a fondé Boréal, en janvier 2022, à Soustons. Entre reconversion et héritage familial, il fait vivre un savoir-faire traditionnel en remettant les jeux et jouets en bois au goût du jour.

Boréal

© Boreal

Des classiques jeux d’échecs à l’irrésistible toupie, en passant par le jeu du Moulin, Loïc Bonnefond a de nombreuses surprises dans sa malle aux trésors. Il la remplit petit à petit avant de se rendre plusieurs fois par semaine aux marchés de Soustons et de Dax. Jeux oubliés et jouets traditionnels trônent en haut de la pile entre ses créations, toutes en bois, d’objets quotidiens et sa panoplie de bijoux. Car Bo.Ré.A.L (l’anagramme de Bois-Résine-Artisanat-Local) s’adresse avant tout aux enfants de trois à 90 ans !

Loïc est tombé dans la marmite dès son plus âge : « Je passais des heures dans l’atelier de mon père à planter des clous pendant qu’il créait des puzzles en bois », se souvient-il. Il entretient depuis un rapport profond à la matière. Après une carrière de menuisier et à la suite d’une blessure au dos, il décide, à 40 ans, de consacrer son activité à sa passion créative pour le bois. Il apprend en regardant, se dote d’un tour et débute l’aventure.

Loïc Bonnefond, fondateur de Boréal

Loïc Bonnefond, fondateur de Boréal ©Jpeg Studios

FAIT-MAIN DANS LES LANDES

Pas d’usine, pas d’ouvrier, Loïc est seul à fabriquer ses damiers, pions et petits chevaux. Il scie, ponce et huile à la main. Un travail artisanal réalisé avec des essences françaises de pin, d’aulne, de chêne… « Elles n’ont jamais fait plus de 200 km », s’amuse-t-il. L’artisan veille à limiter son empreinte écologique et à réduire ses déchets : « Je réalise les toupies dans les chutes de bois, et les copeaux et la sciure recouvrent les parterres de mon jardin. » Avant de créer un nouveau jeu ludique, durable et esthétique, les essais sont nombreux. Il part d’un croquis et adapte le système. Parmi ses dernières nouveautés, le jeu du Cairn, inspiré des tas de galets indiquant les chemins de randonnée, devrait séduire petits et grands.

Découvrez le Dossier : [ La maestria des métiers d’art ]