Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

CCI : investir pour les entreprises landaises

La chambre de commerce et d’industrie (CCI) des Landes tenait son assemblée générale, le 28 novembre dernier. Le point sur les plans en cours et à venir, entre sobriété énergétique d’aujourd’hui et grand projet d’aménagement futur à Castets.

CCI

© J. D.

Dans l ’auditorium de la CCI des Landes, à Mont-de-Marsan, trois points essentiels étaient à l’ordre du jour de l’assemblée générale.

AIDER LES ENTREPRISES À PASSER LA CRISE ÉNERGÉTIQUE

Parmi les sujets « qui nous préoccupent », a expliqué François Lafitte, son président, « il y a d’abord et avant tout l’engagement demandé dans la sobriété énergétique : il nous faut travailler, être moteur d’une démarche positive et solidaire. » Alors que de nombreux contrats d’énergie arrivent à échéance, des dispositifs ont été mis en place par l’État pour accompagner les entreprises en la matière. Après avoir rappelé le principe du bouclier tarifaire qui concerne une partie des entreprises (hausse maximale du prix fixée à 15 % à compter de janvier 2023 pour les TPE de moins de 10 salariés avec 2 millions d’euros de chiffre d’affaires et ayant un compteur électrique d’une puissance inférieure à 36 kVA), Benjamin Fay, conseiller énergie à la CCI, a détaillé deux autres leviers : l’amortisseur d’électricité pour les PME non éligibles au bouclier tarifaire qui sera directement intégré à leur facture au-delà des 325 euros le MW/h, et l’aide électricité-gaz pour les entreprises dont la facture a augmenté de 50 % par rapport à 2021 en étant supérieure à 3 % du chiffre d’affaires.

« Un des leviers importants est aussi la mixité énergétique : il faut investir sur le photovoltaïque, l’autoconsommation, la biomasse en remplacement du gaz », a souligné François Lafitte.

Nouveauté, une plateforme sera accessible en janvier pour faire son bilan gaz effet de serre, de quoi « faciliter la collecte des données et

le suivi dans le temps pour piloter la décarbonation des entreprises », tout en permettant de créer un indicateur global au niveau landais, a ajouté Benjamin Fay, qui accompagne les entreprises dans leur recherche d’amélioration de la performance énergétique (audit, formation, solutions renouvelables).Y

CCI

© J. D.

MISER SUR LA JEUNESSE POUR L’EMPLOI DE DEMAIN

Laurent Bernadet, vice-président à l’industrie de la CCI des Landes, a mis en avant « le travail de fond avec l’Éducation nationale notamment pour développer des Clées », ces comités locaux écoles-entreprises, afin d’établir « un lien fort entre enseignants, élèves, entreprises et parents et présenter les métiers du territoire ». Après Labouheyre, une Clée se déploie à Saint-Paul-lès-Dax au lycée Haroun-Tazieff et son pôle des métiers du bois, à Aire-sur- l’Adour sur la thématique de l’aéronautique, du BTP ou de l’environnement, et à Mont-de-Marsan plutôt sur la logistique. « C’est un outil très efficient, ouvert à tous les métiers », a-t-il ajouté, appelant les chefs d’entreprise à se rapprocher de la CCI pour faire partie de l’aventure.

Autre expérimentation en cours avec l’application Hello Charlie pour mieux orienter les jeunes collégiens vers les métiers du territoire qui recrutent et leur faire découvrir le monde économique local.

Emploi toujours, avec la poursuite du dispositif d’accompagnement de demandeurs d’emploi. Plusieurs groupes ont déjà participé à ces cinq semaines intensives en coaching professionnel : d’ici fin décembre 2023, plus de 100 demandeurs d’emploi auront ainsi été suivis.

PENSER DES PROJETS D’INVESTISSEMENT

La CCI étudie actuellement une opération d’aménagement de terrains à Castets sur 36 000 m2. Des locaux de toutes tailles, dédiés à la logistique et à des activités artisanales notamment pourraient y être construits, pourquoi pas du logement saisonnier, de la restauration ou autres. La consultation s’ouvre tout juste pour valider ou pas l’opportunité d’un tel projet qui pourrait s’étaler sur 32 à 40 mois, avec une livraison à l’horizon 2026-2027.

« C’est dans le cœur du métier de la CCI d’apporter une dynamique à l’installation d’entreprises, tout en préservant ses ressources futures », a conclu le président.