Couverture du journal du 28/11/2020 Consulter le journal

1Day1sport : le réseau social du sport

Enseignant, Nicolas Lasman a lancé l’application 1day1sport. Elle permet de créer ou de participer à des sessions sportives à plusieurs, autour de chez soi.

sport
Nicolas Lasman

Nicolas Lasman © D.R.

On ne compte plus les bienfaits du sport. « En pratiquant 30 minutes d’activité physique par jour, on a plus de peps, on est moins fatigué, moins tendu et on est moins sujet aux maladies chroniques », souligne Nicolas Lasman, 45 ans, professeur d’éducation physique et sportive (EPS) à Peyrehorade. Mais se motiver pour aller faire du sport n’est pas toujours facile. L’appel du canapé est souvent beaucoup plus séduisant…

Pour inciter à se bouger, Nicolas Lasman a créé 1Day1Sport, une application de rencontre entre sportifs. Ici, on ne cherche pas un rendez-vous galant, mais des partenaires pour aller faire un footing, un tennis, une session de surf ou n’importe quelle autre activité sportive. « Quand on a envie de faire du sport, les amis ou la famille ne sont pas toujours prêts à suivre. 1Day1Sport permet de ne pas se limiter à un groupe de personnes que l’on connaît. Grâce à la géolocalisation, on peut créer ou participer à une session sportive proposée à proximité de chez soi. 1Day1Sport, c’est le réseau social du sport ! »

L’application a été présentée en février dernier lors d’une soirée de lancement qui a réuni plus de 200 personnes. Mais son développement a évidemment été freiné par la crise sanitaire. « Lancer une application qui propose de rassembler les gens, un mois avant le confinement, ça n’a pas aidé », sourit le créateur. Mais la pause forcée a permis de développer de nouveaux services, comme des vidéos de coachs sportifs en ligne. Et la communication a repris avec le déconfinement, en mai. Depuis, plus de 1 500 utilisateurs ont créé leur compte. Et environ 50 de plus s’inscrivent chaque semaine. « Pour l’instant, le développement est plutôt local, alors que l’application fonctionne dans la France entière. Mon travail va désormais consister à la faire connaître au-delà des Landes et des Pyrénées-Atlantiques ».

1day1sport

Totalement gratuite pour les particuliers qui souhaitent faire du sport, l’application est financée par les partenaires qui veulent gagner en visibilité en s’affichant dessus. Il peut s’agir de coachs sportifs qui proposent des accompagnements payants, d’associations qui souhaitent recruter de nouveaux membres ou créer des sessions exclusives pour ceux qu’ils ont déjà, de bars ou de restaurants dans lesquels les utilisateurs peuvent se retrouver après une session. Des espaces sportifs, des centres de bien-être et des boutiques peuvent également être mis en avant auprès de la communauté de sportifs, toujours grâce au système de géolocalisation.

Si la démarche n’est pas totalement désintéressée, l’application a tout de même un objectif de santé publique. « Le nom 1Day1Sport vient d’une recommandation de l’Organisation mondiale de la santé : celle de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique par jour, voire même une heure chez les moins de 17 ans. Et on en est loin. En 15 ans, les enfants ont perdu 25 % de leurs capacités cardiovasculaires ! L’un de mes chevaux de bataille avec cette application, c’est de permettre à tous de trouver, tous les jours, à proximité, des occasions de faire du sport et d’agir pour leur bien-être ».

 


RECONFINEMENT : « NE RIEN LÂCHER »

L’annonce du nouveau confinement n’est forcément pas une bonne nouvelle pour Nicolas Lasman et son application. Pour autant, l’entrepreneur refuse de se laisser abattre. « Comme lors du premier confinement, nous allons proposer aux coachs qui le souhaitent de créer des événements pour promouvoir leurs cours en ligne. Nous allons également animer des petits challenges pour inciter les abonnés à continuer à se bouger chez eux ou dans le périmètre autorisé autour de leur domicile. Durant cette période, il est important qu’ils ne lâchent pas prise et gardent une activité physique régulière. Nous allons lancer le défi de pratiquer un sport pendant 30 minutes par jour, sept jours d’affilée. Il suffira de s’inscrire dans l’application… et de s’y tenir ! Avec ce genre d’animation, nous espérons maintenir le lien avec notre communauté et envisager l’après plus sereinement ».