Couverture du journal du 22/01/2022 Consulter le journal

Une nouvelle clinique à Saint-Martin-de-Seignanx

Le groupe Korian développe son offre de soins de suite et de réadaptation dans le sud des Landes.

la clinique Saint- Martin-de-Seignanx a ouvert ses portes le 3 novembre à Saint-Martin-de-Seignanx.

La clinique Saint- Martin-de-Seignanx a ouvert ses portes le 3 novembre à Saint-Martin-de-Seignanx. © Cécile Agusti

Après deux ans de travaux et 17 millions d’euros d’investissement, la clinique Saint-Martin-de-Seignanx a ouvert ses portes le 3 novembre à Saint-Martin-de-Seignanx.

Propriété du groupe Korian, le centre de soins de suite et de réadaptation remplace la clinique Le Belvédère de Labenne-Océan. « L’établissement était obsolète et avec ses chambres doubles exiguës et sans confort, il n’était plus du tout adapté aux standards d’accueil actuels, indique Fabienne Le Lann, directrice de la structure. Et son implantation proche de l’océan, séduisante sur le papier, était source de nuisances sonores pour nos patients tout au long de la saison estivale. »

À Saint-Martin-de-Seignanx, la nouvelle clinique est desservie par les infrastructures routières. Accessible par la A 63, la D 817 et la D 810, elle se rapproche en outre des Pyrénées-Atlantiques où se situent ses principaux adresseurs : l’hôpital de Bayonne et les cliniques Belharra et Aguilera. Spécialisé en soins de suite polyvalents et gériatriques, « l’établissement reçoit des patients qui nécessitent une prise en charge pluridisciplinaire post-opératoire ou post-hospitalisation, ainsi que des patients âgés nécessitant une évaluation, une rééducation et une réadaptation ». L’accueil peut se faire en hospitalisation complète grâce à une capacité de 74 lits (50 chambres individuelles et 12 chambres doubles, toutes équipées de sanitaires particuliers). Dans le cadre du développement des parcours de soins coordonnés, la clinique a également mis en place un hôpital de jour. Cette nouvelle activité ambulatoire propose des ateliers de ré-autonomisation qui contribuent au maintien à domicile des personnes âgées.

Fabienne Le Lann, directrice de la clinique Saint-Martin-de-Seignanx

Fabienne Le Lann, directrice de la clinique Saint-Martin-de-Seignanx © Cécile Agusti

ÉQUIPEMENTS INNOVANTS ET CONNECTÉS

Les patients en rééducation et réadaptation accueillis à Saint-Martin-de-Seignanx bénéficient sur plus de 200 m2 d’appareils innovants et connectés, de rails de transfert pour les personnes non autonomes, d’espaces de prise en charge collectifs et individuels et d’un parcours de marche extérieur, soit environ 450 m2 dédiés à la rééducation.

Les soins sont assurés par une équipe médicale pluridisciplinaire médicale et paramédicale composée de médecins généralistes, gériatres, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, enseignant en activités physiques adaptées, pharmacien, préparatrice, ergothérapeutes, assistante sociale ainsi qu’un psychologue et un diététicien. Si on y ajoute le personnel d’entretien, d’intendance et administratif, ce sont plus de 60 personnes qui travaillent dans la structure.

La clinique dispose également d’un salon de coiffure, de salles de détente à tous les étages et d’une salle de restaurant avec vue panoramique sur les Pyrénées. Ces prestations dignes de l’hôtellerie sont une nécessité pour la clinique Saint-Martin-de-Seignanx. Le marché des soins de suite est en effet très concurrentiel. Si un médecin prescrit l’hospitalisation, c’est généralement le patient qui choisit l’établissement dans lequel il souhaite être accueilli. La qualité de l’hébergement est donc un paramètre stratégique.

ZOOM SUR Le GROUPE KORIAN

Korian est le premier groupe européen de soins au service des personnes âgées et fragiles. Il est implanté dans sept pays (France, Allemagne, Italie, Belgique, Espagne, Pays-Bas et Royaume-Uni), avec plus de 1 000 établissements. En France, il possède 492 établissements (majoritairement des maisons de retraite et des cliniques) et emploie plus de 26 000 collaborateurs. Dans les Landes, en plus de la clinique Saint-Martin-de-Seignanx, il gère les cliniques Napoléon à Saint-Paul-lès-Dax, Montpribat à Montfort-en-Chalosse et Maylis à Narrosse.