Couverture du journal du 24/09/2022 Consulter le journal

Landes Attractivité : la stratégie du bonheur intérieur brut

La nouvelle agence de développement Landes Attractivité vient de se doter d’une feuille de route pour les cinq ans à venir. Dans l’objectif : booster l’image du département, conserver ses talents et en attirer de nouveaux.

Yoga Landes

© Sebastien_Chebassier

« Développer l’attractivité des Landes dans une approche qualitative, en préservant les espaces naturels et la qualité de vie qui contribuent à leur richesse », c’est l’ambition de l’agence Landes Attractivité, créée en février dernier en lieu et place du comité départemental du tourisme. Et le plan d’action arrêté, le 6 mai dernier, par son conseil d’administration pour cinq ans s’annonce copieux. Pour mener à bien ses projets, l’association, dotée de 2,5 millions de budget en 2022 avec une équipe de 27 personnes, rassemble autour de la table les chambres consulaires, les 18 communautés de communes et d’agglomération et les entreprises. Le credo de son président, Hervé Bouyrie : « Créer des passerelles, du lien entre les partenaires publics et privés, réfléchir ensemble pour plus de cohérence et de performance. »

SÉDUIRE LES TALENTS

Premier pilier de l’action de l’agence de développement qui conserve ses attributions en matière de tourisme : construire et soutenir l’attractivité. « Il s’agira de s’assurer que les entreprises présentes sur le territoire disposent des conditions pour se développer, d’en attirer de nouvelles, mais aussi de séduire les talents et les compétences en lien avec les besoins des territoires », poursuit-il.

Cyril Gayssot, vice-président de Landes Attractivité, Sandy Causse, directrice et Hervé Bouyrie, président de la structure

Cyril Gayssot, vice-président de Landes Attractivité, Sandy Causse, directrice et Hervé Bouyrie, président de la structure © N. B.

UN SITE INTERNET

Dès la rentrée, un site internet spécifique destiné à toutes celles et ceux qui souhaitent travailler, créer ou reprendre une entreprise dans les Landes, regroupera les informations pratiques, aujourd’hui éparses, pour mieux dépeindre les points forts de chaque intercommunalité, s’y installer, identifier les relais locaux, mettre en valeur le potentiel en termes de foncier et de logement, et les offres d’emploi.

UN CENTRE DE RESSOURCES

Pour aller plus loin en matière de prospective et inventer les services du futur, une maison des données landaises (data warehouse) rassemblera « les données utiles à la compréhension des dynamiques locales et au développement des projets, qu’ils soient publics ou privés. Elles permettront d’accroître la puissance d’agir de nos territoires et d’accélérer l’aide à la décision des collectivités », souligne Cyril Gayssot, vice-président de Landes Attractivité et fervent défenseur de l’outil.

Face à une concurrence exacerbée, « faire préférer les Landes »

UN BAROMÈTRE DU BONHEUR INTÉRIEUR BRUT

« Au-delà des critères économiques et financiers ou de mobilité, il est également envisagé de déployer un baromètre du bonheur intérieur brut, autour de critères plus impalpables », ajoute Sandy Causse, directrice de Landes Attractivité. De ceux qui répondent à la signature « Landes, terre des possibles », dont s’est doté le département en 2020 pour traduire « l’esprit landais », alors défini par la simplicité, la solidarité, le courage, la passion… Autant d’atouts supplémentaires, face à une concurrence exacerbée, « pour faire préférer les Landes, dans un contexte où le choix d’un travail ne se conjugue pas seulement avec une fiche de poste, mais aussi avec un environnement », ponctue la directrice.

LANDES, DESTINATION DURABLE

« Les Landes première destination durable d’ici 10 ans ». Pour atteindre l’objectif fixé par le Département à Landes Attractivité en matière de tourisme, « concrètement, on ne souhaite pas densifier la fréquentation l’été. L’idée est de développer l’activité sur le printemps et l’automne et de mieux la répartir dans l’espace », résume Sandy Causse, directrice de l’association. Dans le viseur : la structuration d’une offre touristique inclusive autour de labels comme « Tourisme et handicap », mais aussi des filières existantes, notamment gourmandes avec un événement national annuel, de l’agritourisme ou des visites autour des savoir-faire… « Il faut un marketing agile qui s’adapte rapidement aux nouvelles tendances en créant des suggestions originales en réponse à des demandes affinitaires pointues autour des propriétaires d’animaux domestiques par exemple ou du télétravail de plus en plus attendu par les visiteurs. Si pour développer son rayonnement national et international, Landes Attractivité vise à développer le réseau des ambassadeurs de la marque Landes – sportifs de haut niveau, grands noms de la gastronomie, de la culture ou influenceurs -, elle annonce vouloir aussi s’appuyer sur la concertation avec les habitants, « contributeurs et bénéficiaires de la stratégie ».