Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

Formation : l’alternative des Maisons familiales rurales

La Maison familiale et rurale (MFR) de Dax-Oeyreluy, établissement de formation par alternance, offre à des jeunes en difficulté avec l'enseignement classique, une démarche pédagogique centrée sur le projet personnel de chacun. Rencontre avec sa nouvelle directrice, Florelle Pugnère.

Florelle Pugnère, Directrice de la MFR Dax-Oeyreluy maison

Florelle Pugnère, Directrice de la MFR Dax-Oeyreluy © H. R.

« Celui qui est toujours mon meilleur ami était au collège avec moi. Les maths, le français, l’histoire et la géographie, tous ces savoirs livresques lui passaient bien au-dessus de la tête. Il était en décrochage scolaire complet. Tout le monde se demandait ce qu’il deviendrait. Et puis, il a eu l’opportunité d’intégrer une Maison familiale rurale (MFR) de ma région, dans le Gard. Cela a été une vraie révélation. Il a construit le projet personnel de reprendre l’exploitation de sa famille qui allait cahin-caha. Les maths alors n’étaient plus de la théorie, mais un outil indispensable. Comme le français. Il s’est mis à en faire sans le savoir. Aujourd’hui, il est à la tête d’une exploitation qu’il a réorganisée et qui fait vivre sa famille. J’ai constamment en tête cet exemple qui, je pense, a été important dans mon engagement dans le mouvement des MFR », raconte Florelle Pugnère, la nouvelle cheffe d’orchestre de l’établissement de Dax-Oeyreluy, créé en 1949.

RÉUSSIR AUTREMENT

Cette success story est emblématique du « Réussir autrement », le slogan des Maisons familiales.

Un peu comme l’est d’ailleurs le parcours personnel de Florelle Pugnère, 37 ans, qui certes a suivi une formation classique ponctuée par un master d’histoire et géographie et qui a enseigné en lycée, mais qui a également tenu à se frotter à l’entreprise. Elle a ainsi été commerciale pour les vins des Côtes-du-Rhône, puis responsable de l’équipe commerciale des rhums Clément en Martinique. Une expérience de terrain qui lui a permis d’appréhender avec sérénité son premier poste de directrice de MFR dans le Gard, où elle est restée trois ans, avant d’arriver à Oeyreluy.

maison

© H. R.

AMBIANCE FAMILIALE

Au fil des ans, cette passionnée de généalogie – sa famille habite dans le même village gardois depuis huit générations – est devenue une ambassadrice des Maisons familiales rurales et de leur apport aux sciences de l’éducation. « Ici, on ne parle pas d’élèves ou d’apprenants, mais de jeunes, explique-t-elle, car l’ambiance est familiale. L’effectif est limité à 140 et l’équipe d’encadrement, composée de 18 salariés dont neuf formateurs, d’une maîtresse de maison qui prépare les repas, d’une maîtresse d’internat et des personnels d’entretien qui ont tous une responsabilité éducative, intervient de 8 h à 22 h. Les jeunes sont pour la plupart internes et le soir, nous leur proposons des veillées, des sorties au cinéma ou dans des expositions. Tout au long de la journée, l’accent est mis sur les apprentissages des savoir-être et les apprentissages sociaux. »

maison

© H. R

PÉDAGOGIE ALTERNATIVE

Les quatre Maisons familiales rurales (MFR) des Landes, à Oeyreluy, Pontonx-sur-l’Adour, Castelnau-Chalosse et Aire-sur-l’Adour sont des associations gérées par des parents ou d’anciens parents dont l’engagement est la pierre angulaire du mouvement. Elles font partie d’un réseau national d’environ 500 établissements financés par le ministère de l’Agriculture, les familles elles-mêmes et les taxes d’apprentissage des entreprises. Chacune selon sa spécialité, propose aux jeunes et aux adultes de s’engager dans un parcours de formation professionnelle en alternance (la moitié du temps à l’école, l’autre en entreprise) avec une approche pédagogique alternative leur permettant de révéler leurs potentiels à partir d’un projet personnel.

Dans cette logique, les jeunes de l’établissement de Dax-Oeyreluy spécialisés en vente, fleurs et jardinerie, ont créé un magasin pédagogique ouvert à tous et, entre autres projets, ils envisagent d’ouvrir une animalerie.