Couverture du journal du 01/10/2022 Consulter le journal

Filière bois : festival des métiers

Un festival des métiers du bois est annoncé à Morcenx du 22 au 24 septembre pour attirer les jeunes Landais vers ces professions en tension au cœur du plus grand massif forestier d’Europe.

Bois

© Shutterstock

Un chiffre pour résumer la pénurie de main d’œuvre dans le secteur. Actuellement, 50 % des offres d’emploi restent non pourvues et les établissements de formation professionnelle fonctionnent à mi-capacité. Au centre de formation des apprentis (CFA) de Morcenx, l’été dernier, 75 demandes d’apprentis essentiellement sur les métiers de première et deuxième transformation (opérateurs de scierie, techniciens, affûteurs…) ont été formulées et « seulement 12 nouveaux apprentis se sont inscrits à la rentrée », explique Alice Betbeder, la directrice du CFA qui a la capacité de recevoir 25 à 30 jeunes avec des perspectives d’emploi sans problème derrière.

« DE LA GRAINE AU PARFUM »

« Depuis plusieurs années, les métiers de l’industrie ne plaisent pas, ne sont pas connus ou sont mal connus. Derrière la transformation du bois, on associe par méconnaissance, un problème environnemental.

Beaucoup pensent coupe rase alors qu’il est question de gestion forestière, de bois durable, un matériau noble », poursuit-elle, soulignant également que « les évolutions technologiques ont rendu ces métiers moins pénibles. Il faut donc aller à la rencontre des jeunes, leur montrer l’ensemble des métiers, tout comme aux parents et aux enseignants des collèges ». Dans cet objectif, l’association Les Landes, terres de talents, organise les 22, 23 et 24 septembre à Morcenx le premier festival des métiers du bois, « De la graine au parfum », en lien avec le Département, la Région et d’autres partenaires. Comme le dit sa présidente Virginie Bouic, l’idée est de « réinventer la manière de communiquer » par une « ambiance musicale, festive, et professionnelle » pour tous les publics : jeunes, demandeurs d’emploi, personnes en reconversion, centres de formation, patrons… Des lycéens, apprentis et étudiants ont notamment participé à l’élaboration de l’événement pour mieux coller aux attentes.

Bois

© Shutterstock

MUSIQUE ET FABRICATION D’INSTRUMENTS EN BOIS

Durant ces trois jours où sont notamment attendus 5 000 collégiens de 4e et 3e, tous pourront « voir, toucher, essayer, dialoguer, communiquer » à travers des démonstrations d’engins, des expériences virtuelles, des ateliers métiers ou des speed datings pour mieux relier le monde de l’entreprise à celui de la jeunesse. Et pour que le festival soit total, la musique sera évidemment présente avec des concerts, des bandas et il y aura aussi, via Denis Barthe, l’ex-batteur de Noir Désir, un atelier de fabrication d’instruments en bois pour jouer ensemble sur place. « Notre priorité est simple, résume Virginie Bouic : démontrer que le bois est l’avenir de tous, tout en respectant notre territoire et notre environnement. »

www.leslandesterresdetalents.com