Couverture du journal du 02/07/2024 Le nouveau magazine

Femmes des territoires : réseau d’entraide digital et physique

Après Saubion en octobre 2023 et avant Dax à l'automne, c'est à Mont-de-Marsan que le réseau Femmes des Territoires a ouvert une antenne le 21 mai dernier.

Femmes des territoires

Océane Le Moing, à gauche, est venue soutenir Chantal Labat et Élise Demartelaere lors de l'inauguration de l'antenne montoise de Femmes des territoires le 21 mai © D. R.

Remballez votre pitch de vente… à part si c’est pour vous entraîner à parler de votre activité. Chez Femmes des territoires, « on n’est pas là pour faire du business, mais pour monter en compétences », prévient Océane Le Moing. Chargée de coordination du réseau au niveau national, elle était présente dans les Landes, le 21 mai dernier, pour l’ouverture de l’antenne de Mont-de-Marsan.

L’association Femmes des territoires a été créée fin 2019 par Femmes de Bretagne et la Fondation Entreprendre. L’originalité du concept est de mêler une plateforme digitale collaborative sur laquelle une vingtaine de webinaires, ateliers et rencontres en ligne sont proposés chaque mois, et des antennes locales ancrées dans les territoires pour favoriser la proximité entre les participantes.

Lors de la création, l’ambition était de déployer le réseau dans toutes les régions. Moins de cinq ans plus tard, quelque 15 000 femmes ont été sensibilisées à l’entrepreneuriat et 75 antennes locales, ouvertes dans une quarantaine de départements, réunissent près de 2 500 adhérentes actives. « Nous aimerions doubler ces chiffres d’ici 2027 », glisse Océane Le Moing.

BIENTÔT TROIS ANTENNES DANS LES LANDES

Pour cela, l’association recrute des bénévoles dans toute la France. Avec un succès certain en Nouvelle-Aquitaine qui compte déjà 12 antennes et 530 adhérentes actives. Le concept plaît particulièrement aux Landaises. Après Saubion en octobre 2023, une autre antenne démarrera à Dax à la rentrée. Et celle de Mont-de-Marsan est désormais opérationnelle. Hébergée dans les locaux de la Ligue de l’enseignement, elle est animée par un duo d’entrepreneuses.

La première, Chantal Labat, est mandataire d’assurances pour Axa. Elle a été inspirée par sa consœur Éva Haristoy, coordinatrice de l’antenne de Saubion. « Elle ne tarissait pas d’éloges sur Femmes des territoires et en huit mois, elle a déjà rassemblé une quarantaine d’adhérentes autour d’elle, signe qu’il y a un besoin localement, explique-t-elle. Ça m’a donné envie de me lancer à mon tour sur mon secteur. »

Elle a rapidement été rejointe dans son projet par la photographe Élise Demartelaere. « Je suis landaise, mais je suis partie travailler en région parisienne. C’est là-bas, pendant le confinement, que j’ai connu Femmes des territoires. Je souffrais d’un énorme sentiment de solitude et ce réseau d’entraide m’a beaucoup aidée. Je veux transposer ça dans la région montoise où je suis revenue depuis quelques mois. »

Femmes des territoires

Femmes des territoires est un réseau féminin d’entraide à l’entrepreneuriat, à la fois en ligne et en présentiel © D. R.

ATELIERS THÉMATIQUES

Ensemble, les deux femmes entendent créer une dynamique de proximité où sororité, altruisme et partage seront les maîtres-mots. « L’objectif est de se sentir plus fortes ensemble, grâce au soutien mutuel. »

Un mardi par mois, à 18 h 30, des ateliers thématiques seront dispensés. Après un accueil des nouvelles arrivantes le 11 juin dernier, Élise Demartelaere expliquera comment se mettre en valeur en photo le 2 juillet et Chantal Labat comment se protéger en tant qu’entrepreneuse le 10 septembre. Pour les sessions suivantes, les adhérentes seront sollicitées pour partager leur expertise.

FEMMES DES TERRITOIRES PRATIQUE

Comment ça marche ?

Le réseau est ouvert à toutes les femmes, partout en France, quels que soient leur profil, leur parcours, leur statut et leur secteur d’activité. Il se compose d’une plateforme interactive en ligne et d’antennes locales pour plus de proximité. Il ne s’agit pas d’un club d’affaires où l’on vient démarcher de potentielles clientes, mais d’un réseau d’entraide à l’entrepreneuriat féminin. Webinaires et ateliers (en ligne ou en présentiel) sont proposés chaque mois sur des thématiques comme la stratégie, la communication ou la posture entrepreneuriale. Une formation en ligne gratuite de plus de 10 heures, portant sur l’accompagnement et le financement de la création d’entreprise, est également disponible. L’antenne de Mont-de-Marsan se réunit un mardi par mois à 18 h 30 dans les locaux de la Ligue de l’enseignement.

Le nombre d’adhérentes

Au niveau national, Femmes des territoires regroupe quelque 2 500 adhérentes actives. Dans les Landes, le groupe de Saubion compte déjà une quarantaine de participantes. Une vingtaine de personnes ont assisté à l’inauguration de celui de Mont-de-Marsan. Et un troisième ouvrira à Dax à la rentrée.

Combien ça coûte ?

L’adhésion est fixée à 60 euros par an et descend même à 30 euros pour les bénéficiaires des minimas sociaux. Deux mois d’adhésion gratuits permettent, en outre, de tester Femmes des territoires sans engagement.

www.femmesdesterritoires.fr