Couverture du journal du 21/01/2023 Le magazine de la semaine

Modalis : faciliter les mobilités

Avec Modalis, le syndicat mixte Nouvelle-Aquitaine Mobilités développe une plateforme qui permettra d’acheter les billets pour l’ensemble des transports régionaux.

Modalis

© Région Nouvelle-Aquitaine

Simplifier la vie de tous ceux qui veulent « lâcher la voiture » : c’est l’objectif de Modalis, la marque développée par le syndicat mixte Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Après la carte d’abonnement et le lancement, en 2019, d’un calculateur d’itinéraires combinant les offres de transports publics (train, bus, car, tram), de covoiturage, de vélo ou de parcours piéton sur l’ensemble du territoire régional, la plateforme s’apprête à intégrer la billetterie. En fusionnant avec l’application Ticket Modalis, elle prévoit de proposer au printemps prochain, la vente des billets sur certains réseaux de cars régionaux, des billets TER à l’unité dès l’été et de l’ensemble des titres de transports à l’horizon 2024.

« LES HABITUDES ONT CHANGÉ »

« Les habitudes ont changé, note Renaud Lagrave, président de Nouvelle-Aquitaine Mobilités et vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine aux transports et aux mobilités. La desserte des entrées des agglomérations et de Bordeaux Métropole en TER, cars express ou cars, est de plus en plus demandée sur les territoires ruraux et péri-urbains. » Depuis septembre dernier, la fréquentation des trains régionaux a en effet progressé de 22 % par rapport à 2019, avec 90 000 à 95 000 voyageurs par jour. « Mais la question des mobilités reste entière sur les zones essentiellement rurales. »

NOUVELLE-AQUITAINE MOBILITÉS EN CHIFFRES

Créé en 2018 sous l’impulsion de la région Nouvelle-Aquitaine, le syndicat mixte Nouvelle-Aquitaine Mobilités réunit 33 autorités organisatrices de la mobilité (région, métropole, agglomérations, communautés de communes) et 40 réseaux de transports sur 84 061 km2.

3 objectifs : la coordination des offres de transports entre la région et les autorités organisatrices de la mobilité, la création d’un système d’information multimodal Modalis et désormais d’un système de billettique unique.

8 millions d’euros : le budget 2022 pour une contribution des membres à hauteur de 2 millions d’euros.

Modalis

© Région Nouvelle-Aquitaine

« S’ADRESSER AUX ACTIFS »

« Il s’agit d’une préoccupation de fond aujourd’hui au quotidien, en termes de pouvoir d’achat et de coût environnemental, renchérit le Palois Nicolas Patriarche, vice-président du territoire Landes et Pyrénées-Atlantiques du syndicat mixte. Cette marque unique qui permet de trouver une solution pour aller d’un point A à un point B, doit permettre de sortir des clientèles captives comme les scolaires ou les personnes âgées et de s’adresser aussi aux actifs sur le trajet domicile/travail, même si ce n’est que ponctuellement. » Avec en prime la mutualisation des coûts de cette solution digitale pour les différentes autorités organisatrices de la mobilité.

ENQUÊTE EN LIGNE « ET SI ON PARLAIT DE VOS DÉPLACEMENTS ? »

Les Néo-Aquitains ont jusqu’au 21 janvier pour répondre à l’enquête lancée par Nouvelle-Aquitaine Mobilités sur leurs déplacements. Sur le site https://jeparticipe.nouvelle-aquitaine-mobilites.fr, elle propose de faire – en à peine 5 minutes – un tour d’horizon sur les habitudes de déplacements, les contraintes et les attentes de chacun. « Il s’agira de calquer ses résultats sur les travaux du syndicat mixte, pour les adapter aux besoins, territoire par territoire », résume Renaud Lagrave, son président.

Des solutions qui pourront passer ici par une meilleure harmonisation des horaires pour éviter au voyageur de voir le car partir au moment où il arrive en gare ; là par un renfort en TER en fonction de la saisonnalité ou à l’année ; ailleurs par la création d’un corridor de bus express ou le développement de l’offre de transport à la demande. Ou encore la création d’aires ou de lignes de covoiturage, et des tests d’offre de vélos en libre-service pour assurer le parcours sur les derniers kilomètres.