Couverture du journal du 21/06/2021 Consulter le journal

Les entreprises de proximité tiennent le choc

L’Union des entreprises de proximité (U2P) des Landes dresse un état des lieux relativement rassurant de la situation des artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux, tout en demandant le maintien des dispositifs d’aides jusqu’à la fin de l’année pour assurer la reprise.

entreprises

Photo de Christina Morillo provenant de Pexels

A l’exception des secteurs directement touchés par les fermetures administratives, face à la crise, les artisans, les commerçants et les professions libérales réagissent avec une volonté d’innover. Essentielle, l’économie de proximité plie, mais ne rompt pas », soutient Marc Vernier, nouveau président de l’Union des entreprises de proximité (U2P) des Landes. Le choc est néanmoins rude, puisque sur l’ensemble de l’année 2020, ces entreprises affichent une baisse d’activité de 12,5 %, selon une enquête menée pour l’U2P par l’institut d’études Xerfi, en janvier 2021. « Les chiffres nationaux qui recoupent la réalité landaise, révèlent que 71 % des chefs d’entreprise de proximité font état d’une baisse de chiffre d’affaires, dont 13 % d’une chute supérieure à 50 % », poursuit-il. C’est notamment le cas des hôtels, cafés, restaurants dont le chiffre d’affaires s’effondre (-55 %), alors qu’à l’autre extrémité, 68 % des commerçants de l’alimentation sont parvenus à maintenir ou à développer leur activité (+ 1,5 % en moyenne) par rapport à 2019.

L’économie de proximité landaise en chiffres

17 860 entreprises artisanales, commerciales et libérales

Soit 69 % des entreprises du secteur marchand

  • Artisanat du BTP (23 %)
  • Professions libérales techniques et du cadre de vie (21 %)
  • Professions libérales de santé (18 %)
  • Artisanat des services (16 %)
  • Hôtellerie-restauration (7 %)
  • Artisanat de fabrication (7 %)
  • Artisanat du commerce et de l’alimentation (6 %)
  • Professions libérales du droit (2 %)

20 230 emplois salariés

1 340 apprentis

« L’équilibre reste précaire »

« Les entreprises de proximité ont su être agiles et les mesures d’accompagnement des pouvoirs publics se sont révélées bénéfiques », commente Marc Vernier. Sur plan de l’emploi, 63 % d’entre elles ont, en effet, eu recours à l’activité partielle, alors que 36 % ont conservé leur effectif et 2 % ont dû licencier avec un maximum de 7 % pour les hôteliers, cafetiers, restaurateurs. Il n’en reste pas moins que 8 % des dirigeants ayant contracté des aides estiment ne pas être en mesure de les rembourser et 3 % d’entre eux -soit 500 entreprises de proximité dans les Landes- envisagent une fermeture définitive dans les prochains mois. « L’équilibre reste précaire et il est indispensable de continuer à les accompagner pour leur permettre de se relancer sereinement », martèle le président de l’U2P 40. Pour « garantir la reprise », l’organisation patronale demande aujourd’hui la prolongation des mesures de soutien jusqu’à la fin de l’année, notamment sur l’emploi des jeunes en alternance et l’activation du dispositif Transitions collectives (Transco) qui doit permettre de réorienter les publics les plus touchés vers des métiers en tension ou des métiers d’avenir sur le territoire. Enfin de « diriger massivement le plan France Relance vers les entreprises de proximité car pour l’heure, beaucoup de nos entreprises n’ont pas le sentiment d’être concernées ».

Marc Vernier © JPEG Studios

Marc Vernier a succédé le 3 décembre dernier à Jean-Luc Tachon, à la tête de l’organisation interprofessionnelle qui réunit la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), la confédération générale de l’alimentation en détail (Cgad), l’Union nationale des professions libérales (Unapl), la Confédération nationale de l’artisanat des métiers et des services (Cnams) et leurs 1 200 adhérents. Il est également président de la chambre de métiers et de l’artisanat des Landes jusqu’à la fin de l’année. Le nouveau bureau de l’U2P Landes est composé de Pierre-Yves Bermudes (1er vice-président), agent général d’assurances, président de l’Unapl 40, Nathalie Déjean (2e vice-présidente), céramiste et présidente de la Cnams 40, Patrice Lartigue (3e vice-président), boulanger et président de la Cgad 40, Jean-Luc Tachon (4e vice-président), menuisier et président de la Capeb 40, David Barbut (trésorier), forgeron et trésorier de la Cnams 40 et Marie-Carmen Lavielle (secrétaire), bouchère et vice-présidente de la Cgad 40.