Couverture du journal du 19/09/2020 Consulter le journal

Jardins suspendus au crépuscule

Les soirées du jeudi restent le point d’orgue estival des Jardins de Marqueyssac, troisième site touristique de Dordogne : les découvrir à la tombée de la nuit est une expérience inoubliable.

Pour respecter les précautions qui s’imposent avec la situation sanitaire actuelle, les responsables du jardin le plus visité du Périgord (210 000 entrées) ont dû se résoudre à éteindre les chandelles qui illuminaient les allées chaque jeudi soir durant l’été, depuis plus de 20 ans. En sachant pourtant combien le public les attendait…  Voilà pourquoi, en lieu et place de ce rendez-vous, les équipes de Marqueyssac ont décidé d’ouvrir les jardins jusqu’au crépuscule et d’inviter les visiteurs à profiter de la douceur des fins de journée.

« À l’heure où la nature exhale ses parfums les plus suaves, où les derniers feux du soleil sculptent les entrelacs de verdure, nous vous proposons de venir goûter un moment intimiste et hors du temps, à la croisée du jour déclinant. » Une déambulation romantique conduit le promeneur jusqu’au Belvédère, à 130 mètres de hauteur, « d’où l’on embrasse le panorama en clair-obscur sur la vallée, ses reliefs ourlés d’ombres allongées et la Dordogne alanguie reflétant les derniers rayons ». À l’horizon, dans les rougeoiements célestes, les châteaux de la vallée scintillent à leur tour : Castelnaud, Fayrac, Beynac, et les villages de Domme et La Roque-Gageac, qui comptent parmi les plus beaux de France, rivalisent de beauté.

Pour profiter de ce tableau inoubliable, le site propose pour la première fois la possibilité de dîner à Marqueyssac et d’admirer un coucher de soleil so romantic : la crêperie reçoit sur sa nouvelle terrasse blottie au milieu des buis, et le salon de thé dispose d’une terrasse panoramique où l’on peut s’attarder devant ses nouvelles planches apéritives et ses crèmes glacées artisanales.

Ces jeudis pas comme les autres, moments paisibles en ces temps troublés, offrent des étoiles dans les yeux à défaut des bougies et fées tourbillonnantes qui illuminaient les allées chaque été. Mais il s’agit ici du grand spectacle d’une nature simple et captivante, sous un ciel périgourdin drapé de couleurs chatoyantes.

Tous les jeudis soir jusqu’à la fin août, de 19 h à la tombée du jour, visite au tarif habituel (gratuit pour les moins de 10 ans), achat en ligne conseillé.
Marqueyssac.com